L’histoire du web est en perpétuelle évolution, du web 1.0 au web 2.0 que nous connaissons actuellement, les innovations n’ont cessé de fleurir sur Internet. Aujourd’hui les développeurs travaillent à la construction de ce qui est communément appelé le web 3.0. L’internet de demain sera plus interactif, plus intelligent et plus décentralisé grâce notamment à l’appui des technologies blockchain. C’est dans ce mouvement que la plateforme DoraHacks a organisé des hackathons dans le monde entier pour promouvoir les projets présents sur la plateforme qui bénéficient également de nombreux toolkit permettant d’accélérer leur développement dans un écosystème open source apprécié par une communauté de plus de 100 000 développeurs. Une vision partagée par Binance et plus particulièrement Binance Labs en charge des financements des projets faisant partie de son programme d’incubation. 

 

Retour sur l’histoire du web 1.0 au web 3.0 

Avant de nous intéresser plus en détails aux ambitions de DoraHacks et de Binance labs, prenons le temps de faire un retour en arrière sur l’histoire de l’évolution du web des années 1990 à aujourd’hui. 

Le web 1.0 est un terme qui est apparu à la fin des années 90 pour définir la première version de ce que l’humanité à connu comme étant internet. Cette version du web se caractérise par des sites web statiques construits sur des pages HTML. Souvenez-vous, il n’était alors pas possible d’interagir sur le web, la seule possibilité est alors de consulter des informations statiques. 

Le web 2.0 vient, lui, apporter beaucoup plus d’interactivité pour ceux qui vont venir surfer sur le web. Cette version 2.0 d’Internet se développe au cours des années 2000 et permet aux utilisateurs d’interagir en ligne grâce notamment à l’intégration des bases de données sur les sites web. Les réseaux sociaux sont un parfait exemple de la folle croissance du web 2.0. 

Bien que le terme Web 3.0 ou tout simplement Web3 soit encore décrié par certains comme étant un simple buzzword marketing, on voit bien qu’un pattern se dessine aujourd’hui avec des projets qui sont actuellement en train d’inventer l’internet de demain. Celui-ci sera plus intelligent avec l’intégration des technologies d’intelligence artificielle, une connectivité accrue dans les objets du quotidien avec l’internet des objets et un internet décentralisé permettant de créer de nouveaux business modèles grâce aux possibilités offertes par la technologie blockchain sous-jacente, essentielle à l’émergence du phénomène Bitcoin, crypto et maintenant NFT. Le Web 3.0 est donc un changement de paradigme vers un Internet plus démocratisé. Renforcé par les nouvelles technologies, le mouvement Web3 est le fer de lance d’un changement dans la façon dont nous, le collectif, voyons et apprécions l’Internet.

 

Source : Messari

 

Il est intéressant de noter qu’il y a plus de 20 ans maintenant, le web qui est en train de se construire aujourd’hui correspond à la vision qu’avait proposé comme un rêve l’inventeur du world wide web Tim Berners-Lee. Celui-ci rêvait ainsi d’un internet où les machines pourraient analyser en temps réel l’intégralité des données afin de les analyser et de les proposer ordonnées et pleines de valeur ajoutée actionnable à ses utilisateurs. Je rêve d’un internet où l’ensemble des tracas du quotidiens nécessitant l’intervention d’un humain pourront être optimisés grâce à des interactions intelligentes d’une machine à une autre. 

 

L’exemple de DoraHacks, plateforme pleinement dévouée à l’avènement des technologies opensource pour le Web3.0. 

DoraHacks s’est fait connaître à travers l’organisation de très nombreux hackathons. Le projet rassemble la plus grande communauté de développeurs engagés à construire le web de demain. On dénombre plus de 100 000 utilisateurs actifs sur la plateforme DoraHacks. Une plateforme qui permet à des projets blockchain  décentralisés d’obtenir des financements. Un total de 12 millions de dollars pour financer près de 100 projets a été injecté à travers DoraHacks sur la seule année 2021. 

Grâce à DoraHacks, la communauté de développeurs peut créer, financer et s’organiser dans des modes d’organisation décentralisés (DAO). Cela est accéléré grâce aux fonctionnalités mises à disposition par DoraHacks. A savoir : de nombreuses ressources open source, une infrastructure de DAO-as-a-service, des systèmes d’identification décentralisé DoraID à des infrastructures de vote en passant par les infrastructures de middlewares décentralisé, tout est là pour permettre aux développeurs d’accéléré très rapidement le développement de leur projet pour contribuer à l’avènement du web3

L’objectif de DoraHacks est de créer un mouvement de hackers permanent et de développer la culture open source. Aujourd’hui la plateforme soutient des projets basés sur près de 20 écosystèmes blockchain différents comme notamment la Binance Smart chain (BSC), Polygon, Filecoin, Solana et bien d’autres. 

Le fondateur de DoraHacks déclarait ainsi : “Nous avons organisé 15 hackathon avec Binance depuis 2018 et injecté 2 millions de dollars de financement auprès des projets grâce à la seule contribution de Binance. Ce nouveau financement va nous permettre d’accélérer vers une plateforme toujours plus open source pour le Web3 avec le développement de nouvelles applications et infrastructures pour les projets que nous accompagnons. Nous sommes très heureux de partager une même vision avec Binance aujourd’hui”. 

 

Binance Labs, un acteur majeur dans le financement des projets blockchain aujourd’hui 

Source : BinancLabs X DoraHacks

Le financement de 8 millions de dollars de Binance Labs pour DoraHacks aura pour terminaison de renforcer le partenariat stratégique entre les deux parties. Les projets de DoraHacks bénéficieront d’un accès privilégié à la technologie Binance Smart Chain. Autre point important, la troisième saison du programme d’incubation de Binance sera co-organisé entre Binance et DoraHacks. 

Bill Chin, le directeur d’un fonds d’investissement de Binance Labs a ainsi déclaré : “Soutenir des projets tôt dans leur développement ainsi que la communauté de développeurs qui les composent a toujours fait partie de la stratégie de Binance Labs. DoraHacks est une des plus importantes communauté de développeurs mulrichain de l’écosystème Web3. Binance Labs souhaite ainsi continuer de faire croître les communautés crypto avec DoraHacks pour développer un écosystème blockchain plus open source.”

 

Conclusion : Binance et DoraHacks préparent l’avènement du Web3 

Cette annonce de financement à hauteur de 8 millions de dollars de DoraHacks par Binance est l’occasion de prendre du recul sur le développement des technologies blockchain qui, couplées à l’IA, aux IOT, sont en train de définir les contours de ce que sera l’internet de demain. 

 

<<< À lire également :Apple va permettre à ses clients de réparer leurs appareils>>>