Alors que toute l’attention était portée sur les faibles ventes d’iPhone XR, XS et XS Max, Apple vient de tester l’impact d’un iPhone moins cher sur ses ventes.

L’iPhone SE a fait son grand retour le weekend dernier via la section déstockage du site Web d’Apple. Peu de temps après la mise en vente, le modèle SE était déjà épuisé. Aucune information n’a été révélée concernant le nombre total d’unités disponibles, mais Apple a gagné une chose beaucoup plus précieuse que les revenus de ces ventes. La marque a acquis des données sur la popularité et la demande en iPhone SE.

Cela paraît aujourd’hui évident pour les réseaux sociaux et les plateformes communautaires, mais le comportement des clients qui visitent le site Web d’Apple, découvrent les offres et concluent une vente a sans aucun doute été soigneusement analysé.

Au cours des deux dernières années, les prix des nouveaux iPhone ont suivi une trajectoire ascendante, permettant à la marque de réaliser des marges nettes plus grandes. Cette trajectoire semble aujourd’hui pour le moins difficile à suivre après le dernier « profit warning » d’Apple récemment publié. Si Tim Cook souhaite sérieusement adopter une approche « avant tout de logiciels et de services », cela exige de nombreux utilisateurs, en particulier si le but est de se rapprocher des revenus générés par les ventes physiques d’iPhone.

Une option consisterait à ouvrir tous les services d’Apple aux utilisateurs d’Android et Windows, comme iMessage par exemple. Une autre option, moins traumatisante pour l’entreprise, serait d’augmenter le nombre d’utilisateurs iOS qui utiliseront automatiquement les services de la marque. Le moyen le plus simple d’y parvenir est de vendre plus de smartphones, et pour cela, il faut baisser le prix.

Baisser les prix est une tâche délicate pour l’entreprise. Elle doit équilibrer les avantages d’une augmentation des ventes et les dommages que cela causerait  au caractère luxueux de la marque Apple.

Les données de ventes de l’iPhone SE récoltées devraient être un pas de plus pour comprendre comment lancer un iPhone à faible coût sans nuire aux ventes de smartphones haut de gamme.