Le laboratoire Bollé EPIC de Lyon a utilisé l’intelligence artificielle pour trier des millions de combinaisons de formules de verres afin de créer une nouvelle perspective sur les lunettes de soleil et le contraste des couleurs. Les résultats comprennent de nouvelles catégories de verres spécifiques au sport et un tout nouveau verre Volt + qui présente des verres à fort contraste mettant en valeur toutes les couleurs au lieu d’une seule.

 

Bollé a lancé le nouveau verre Volt + en 2021, dans la foulée du verre Phantom Court, spécifique au tennis.
« Les combinaisons uniques de teintes de lentilles HD, de filtre photochromique moléculaire avec une gamme très large et d’antibuée en platine à l’intérieur uniquement sont une prouesse technique avec des brevets inclus, ce qui en fait une lentille que très, très peu de marques pourraient réaliser », explique Tove Fritzell, directrice principale des produits et de l’innovation pour Bollé Brands. « Nous nous sommes associés aux meilleurs spécialistes absolus des verres photochromiques pour atteindre ce niveau ».
Pour le Phantom Court, spécifique au tennis, Tove Fritzell explique que des pigments particuliers amplifient la couleur jaune par rapport aux couleurs environnantes, mettant ainsi en valeur la balle. Elle ajoute que la technologie photochromique utilisée permet aux pigments de faire leur travail dans une large gamme de conditions de lumière.

Le nouveau verre Volt + utilise la même théorie scientifique que le Phantom Court, mais avec un processus différent.
« La lentille Phantom a des améliorations de couleur ciblées pour mettre en valeur une couleur spéciale », explique Tove Fritzell. « Pour la Volt, nous avons entrepris de fabriquer la meilleure lentille d’amélioration des couleurs sur le marché. Grâce à l’intelligence artificielle, nous avons parcouru l’univers des combinaisons chimiques possibles pour parvenir à la recette de pigments permettant une amélioration maximale sur l’ensemble du spectre, avec les critères permettant de maintenir la balance des blancs et d’éviter les brevets existants ».

Le mélange « assez secret » d’éléments rares et de composés de métaux nobles, appelés pigments, a la capacité de modifier la lumière transmise afin qu’elle éclaircisse et amplifie les signaux reçus par les cellules coniques de l’œil, offrant ainsi un nouveau type d’expérience des couleurs, explique Tove Fritzell.
« Notre lentille a une couleur neutre et augmente l’amélioration des couleurs tout autant sur les couleurs chaudes que sur les couleurs froides », explique-t-elle. « Cela double l’amélioration de la couleur expérimentée par rapport aux autres lentilles d’amélioration de la couleur, sans mettre un filtre rose sur le monde. C’est un bénéfice direct du travail avec l’intelligence artificielle : l’algorithme a trouvé le moyen de le faire. Il a fallu 20 millions d’itérations pour arriver à la solution, alors qu’avec les méthodes de développement classiques, il aurait fallu des générations pour arriver à ce résultat ».

Le laboratoire Bollé EPIC – la société en a un deuxième en préparation pour San Diego – continue de se concentrer sur de multiples concepts pour ses lentilles. Le verre Phantom Court pour le tennis, qui met en valeur la couleur jaune de la balle et le blanc des lignes, est proposé dans plusieurs montures et aux côtés d’un mélange de teintes de verres Bollé spécifiques au sport qui incluent des designs pour le cyclisme, le kayak, la randonnée et autres. Le verre de tennis Phantom Court a également été développé pour s’adapter automatiquement aux changements de luminosité tout en offrant une protection UV à 100%.
Mais c’est le Volt + qui étend la portée de la marque à un nouveau monde de contrastes de couleurs, alors que Bollé approfondit l’ingénierie du sport de performance depuis le pied des Alpes et le centre de conception EPIC en France.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Tim Newcomb

 

<<< À lire également : Les Yeux : Un Nouveau Symptôme Du Coronavirus ? >>>