Google Chrome est sans contexte le navigateur le plus utilisé, pourtant c’est loin d’être le meilleur. Il n’est pas spécialement rapide ni sûr, et ses fonctionnalités sont peu nombreuses.

Il existe de nombreux autres navigateurs web qui utilisent également Chromium comme base, ce qu’ils ont une présentation similaire, mais aussi que les utilisateurs peuvent installer toutes les extensions de navigateur auxquelles ils sont habitués depuis Chrome.


Les trois navigateurs sélectionnés ci-dessous sont tous basés sur Chromium et ils représentent tous une concurrence sérieuse à Google Chrome.

Vivaldi

Vivaldi est différent des navigateurs lambda, car il offre des fonctions et des options de personnalisation que les utilisateurs avertis vont adorer.

Notre préférée est la fonctionnalité Panneaux Web. Elle vous permet d’afficher vos sites web favoris dans une barre latérale située sur le côté de l’écran. Vous souhaitez par exemple suivre le score d’un match pendant que vous naviguez ou que vous travaillez ? C’est possible grâce à Vivaldi et ses Panneaux Web, qui sont également un bon moyen d’apprivoiser les réseaux sociaux, puisque vous pouvez épingler des panneaux distincts pour Whatsapp, Twitter, etc., et ne les afficher que lorsque vous faites une pause.

Les recherches personnalisées sont une autre fonctionnalité intéressante de Vivaldi. Si vous avez un site favori que vous recherchez fréquemment, vous pouvez lui attribuer une lettre (par exemple « F » pour Forbes) et ensuite taper cette lettre dans votre barre d’adresse avec un terme précis pour obtenir des résultats à ce sujet sur le site sans avoir besoin de le visiter.

Vivaldi dispose par ailleurs de nombreuses autres fonctionnalités, bien trop abondantes pour être mentionnées ici, mais qui ne ralentissent pas le navigateur. Et puisque Vivaldi est personnalisable, si quelque chose ne vous plait pas, vous pouvez le modifier. Si vous préférez par exemple que les onglets du navigateur soient en bas de l’écran, que le son soit coupé par défaut ou que le mode sombre du navigateur soit activé à partir d’une certaine heure, tout est possible.

Vivaldi veille également à la protection de la vie privée de ses utilisateurs. Les trackers et annonces peuvent être bloqués dans le navigateur, bien que ce ne soit pas le cas par défaut et que Vivaldi vous donne la possibilité d’autoriser les publicités sur certains sites de votre choix.

Microsoft Edge

Après des années à faire des pieds et des mains avec Internet Explorer puis Edge, Microsoft a finalement accepté sa défaite et a pris la décision de passer à Chromium pour son nouveau Microsoft Edge. C’était la meilleure décision à prendre, car elle a permis aux développeurs de ne plus se soucier du fonctionnement pratique du navigateur et de se concentrer sur des fonctionnalités capables de concurrencer Google Chrome.

Deux caractéristiques se distinguent particulièrement. La première est Collections, une fonction Edge intégrée qui vous permet de faire glisser des images ou des bribes de texte dans une collection (par exemple, une collection de vêtements que vous aimeriez acheter ou d’artistes que vous admirez). C’est un outil de recherche d’une simplicité remarquable qui permet de conserver le lien vers le site web d’origine. Si vous utilisez Edge sur votre appareil mobile, les collections sont également synchronisées.

Microsoft Edge dispose également d’un excellent lecteur PDF intégré. La plupart des navigateurs en sont dotés, mais Edge vous permet de mettre en évidence des passages de texte ou de prendre des notes sur vos documents (un outil particulièrement pratique si votre ordinateur portable est équipé d’un stylet), puis d’enregistrer ces modifications pour les consulter ultérieurement. Les modifications seront même sauvegardées sur les autres programmes, comme Adobe Reader.

Edge est également plus pointu que Google Chrome en matière de protection de la vie privée, car le navigateur de Microsoft permet d’appliquer des contrôles de suivi de base, équilibrés ou stricts lors de sa configuration initiale.

Brave

Le navigateur Brave prend la décision inédite de bloquer toutes les publicités et les trackers par défaut. Cela nuit sans aucun doute à de nombreux éditeurs de sites web, mais Brave tente de s’amender avec son propre système de publicité, qui n’autorise que certains types d’annonces « respectueuses de la vie privée » de ses utilisateurs. À vous de décider si vous trouvez cela juste ou non.

Une chose est sûre : Brave est plus rapide que Google Chrome, et c’est logique. La plupart des pages se chargent dès que vous cliquez sur le lien ou le signet, puisqu’elles n’ont pas besoin de charger les annonces publicitaires.

Brave est aussi très attaché à la protection de la vie privée de ses utilisateurs. Son mode de navigation privé inclut également l’option de navigation avec Tor, ce qui permet de dissimuler votre activité aux autres utilisateurs de l’ordinateur, mais aussi à votre fournisseur d’accès Internet ou à votre employeur. Notez que la navigation avec Tor est beaucoup plus lente que la navigation normale, car votre connexion rebondit à différents endroits pour masquer votre identité. Néanmoins, si vous êtes (peut-être à juste titre) paranoïaque au sujet de la confidentialité sur le web, cela pourrait être le prix à payer pour être rassuré.

Les justificatifs d’identité de Brave sont par ailleurs renforcés par la prise en charge intégrée des cryptowallets, ce qui permet aux utilisateurs d’accéder facilement à diverses devises.

 

Alors, prêt à faire le grand saut et à changer de navigateur ?

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Barry Collins

 

<<< À lire également : Edge Présente Une Mise À Jour Concurrente De Chrome >>>