L’ancien président Bill Clinton a été hospitalisé au centre médical de l’Université de Californie à Irvine pour une infection, a déclaré son porte-parole, précisant que son état n’était pas lié au Covid et que l’homme de 75 ans se rétablit maintenant.

 

Principaux faits

  • Selon CNN, Bill Clinton a été admis mardi dernier dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital après qu’une infection des voies urinaires s’est propagée à son système sanguin.
  • Les médecins traitant l’ancien président ont déclaré à CNN qu’il était dans l’unité de soins intensifs pour des raisons de confidentialité et de sécurité et qu’il n’avait pas besoin de soins intensifs.
  • Bill Clinton est actuellement traité avec des antibiotiques par voie intraveineuse, qui lui seront administrés dans un premier temps, puis il passera probablement à des antibiotiques par voie orale, ajoute le rapport.
  • Dans une déclaration publiée sur Twitter, le porte-parole de Bill Clinton, Angel Ureña, a confirmé le rapport, ajoutant qu’il était « en voie de guérison et de bonne humeur ».
  • L’ancien président était en Californie pour assister à un événement pour sa fondation à but non lucratif, la Fondation Clinton, et aurait été conduit à l’hôpital après s’être plaint qu’il ne se sentait pas bien.

 

Citation importante

Les médecins de Bill Clinton, Alpesh Amin et Lisa Bardack, ont déclaré dans un communiqué que l’ancien président réagissait bien à ses traitements. « Il a été admis à l’hôpital pour une surveillance étroite et a reçu des antibiotiques et des fluides par voie intraveineuse. Il reste à l’hôpital pour une surveillance continue. Après deux jours de traitement, son taux de globules blancs a tendance à baisser et il réagit bien aux antibiotiques ». Les médecins ont indiqué qu’ils étaient en contact avec l’équipe médicale de Bill Clinton basée à New York et ont ajouté : « Nous espérons qu’il rentrera bientôt chez lui ».

 

Le contexte

Bill Clinton a déjà été confronté à des problèmes de santé liés à son cœur. En 2004, il a subi un quadruple pontage cardiaque et s’est fait poser des stents dans une artère en 2010. Son hospitalisation actuelle n’est toutefois pas liée à ses problèmes cardiovasculaires antérieurs, ont déclaré les médecins à CNN.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Siladitya Ray

 

<<< À lire également : Appel à l’unité : Obama, Bush et Clinton saluent le transfert pacifique du pouvoir >>>