Ghislaine Maxwell a fait l’objet d’un acte d’accusation élargi lundi, les procureurs l’ayant inculpée de complot de trafic sexuel et de trafic sexuel de mineur.

 

Principaux faits

  • Ghislaine Maxwell était à l’origine accusée d’avoir aidé Jeffrey Epstein à recruter, préparer et abuser de jeunes filles en les « incitant à voyager et en les transportant dans le but de se livrer à des actes sexuels illégaux ».
  • Les procureurs ont cité trois adolescentes que Ghislaine Maxwell aurait recrutées pour des relations sexuelles entre 1994 et 1997, mais l’acte d’accusation de lundi ajoute une autre victime entre 2001 et 2004.
  • Selon l’acte d’accusation, Ghislaine Maxwell a commencé à préparer une adolescente de 14 ans en 2001 pour qu’elle fasse des massages nus à Jeffrey Epstein dans sa résidence de Palm Beach, en Floride, où elle a été abusée sexuellement.
  • Les procureurs affirment que Ghislaine Maxwell a offert à la victime « des centaines de dollars en espèces » en échange des massages, et l’a encouragée à recruter d’autres jeunes filles pour qu’elles donnent des massages à Jeffrey Epstein.
  • Ghislaine Maxwell a plaidé non coupable aux accusations existantes, et ses avocats n’ont pas répondu au nouvel acte d’accusation.

 

Le contexte

Ghislaine Maxwell est une ancienne petite amie et une confidente de longue date de Jeffrey Epstein et est accusée de l’avoir à faciliter des années d’abus sexuels, ce qu’elle nie. Jeffrey Epstein a été inculpé pour trafic sexuel de mineurs en 2019, et est ensuite mort par suicide dans sa cellule de prison avant son procès. Ses victimes disent qu’il a utilisé son argent, son pouvoir et son cercle d’amis célèbres, dont Ghislaine Maxwell, pour maintenir son statut et poursuivre ses crimes. Comme Jeffrey Epstein n’est plus en vie, les accusations criminelles contre lui ont été abandonnées.

Ghislaine Maxwell attend son procès, qui devrait débuter en juillet, au Metropolitan Detention Center de Brooklyn. L’équipe de défense de Ghislaine Maxwell a demandé trois fois à un juge de la libérer sous caution avant le procès, mais ces demandes ont été rejetées. Le juge chargé de son dossier a statué que Ghislaine Maxwell risquait de s’enfuir car elle avait les ressources nécessaires pour fuir le pays.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Rachel Sandler

 

<<< À lire également : Ghislaine Maxwell : Sa Demande De Mise En Liberté Sous Caution Bloquée À Cause De Son Passeport Français >>>