Alors que la prise de conscience des bienfaits d’un régime alimentaire à base de plantes continue de se répandre, de plus en plus de célébrités utilisent les réseaux sociaux pour partager leurs sentiments et leurs expériences en matière d’alimentation pour la planète, pour les animaux et pour leur santé.

Elles mettent notamment leur nom et leur temps au service du développement de compléments, d’aliments et de produits de beauté à base de plantes. Toutes les célébrités ne sont pas strictement végétaliennes ; certaines adoptent un régime alimentaire flexible – la pratique de manger principalement des aliments végétariens – ce qui indique une tendance plus large.

En effet, de plus en plus de personnes réduisent leur consommation de produits animaux et intègrent des aliments d’origine végétale dans leur mode de vie. Aidés par des start-ups spécialisées dans les protéines alternatives comme Beyond Meat et Impossible Foods, ainsi que par des marques anciennes comme Quorn et Gardein, les Américains ont dépensé la somme astronomique de 5 milliards de dollars (4 milliards d’euros) pour les aliments d’origine végétale en 2019 – soit 29 % de plus qu’en 2017 – et cette catégorie devrait continuer à se développer.

Mais qui sont ces célébrités, et qu’est-ce qui les motive à entrer sur un marché de plus en plus concurrentiel ?

L’actrice Alicia Silverstone a décidé de créer une ligne de compléments alimentaires à base de plantes après être tombée enceinte de son fils, Bear, et avoir réalisé qu’elle ne pourrait peut-être pas obtenir tous les nutriments dont elle a besoin par son alimentation.

Alicia Silverstone soutient la promotion des aliments à base de plantes. Andrew MacPherson Macfly Corp

« Ma sage-femme m’a demandé de prendre un supplément prénatal », raconte-t-elle. « Elle m’a fait comprendre qu’il y avait des moments où je ne pouvais pas trouver la nourriture dont j’avais besoin, comme lorsque je voyageais par exemple. » Alicia Silverstone souhaitait avoir la tranquillité d’esprit de savoir qu’elle recevait toutes les vitamines et tous les minéraux dont son corps avait besoin pendant sa grossesse. « J’ai regardé tous les meilleurs produits prénataux sur le marché, et aucun d’entre eux n’était certifié biologique, sans OGM, et à base d’aliments sans produits chimiques. C’était déroutant. Pourquoi allais-je avaler des compléments alimentaires moins sains que la nourriture que je mangeais ? »

Elle a pensé que si elle avait un besoin inassouvi, elle n’était probablement pas la seule. Elle a donc décidé de combler elle-même le vide sur le marché. Elle a trouvé un partenaire dans le détaillant de vitamines et de compléments alimentaires Garden of Life et a créé mykind Organics, déterminée à fabriquer des compléments qui répondraient en tout point à ses besoins. « Si vous regardez l’étiquette au dos de mes produits, vous lirez des éléments tels que le brocoli, la mélisse, ou le poivron rouge… Je pense que c’est assez rare de comprendre la composition en lisant une étiquette. Nous sommes habitués à des listes de mots incompréhensibles. »

Le lancement du produit d’Alicia Silverstone a pris du temps car elle a développé une méthode d’extraction qui n’utilise pas de produits chimiques agressifs. Les produits à mâcher sont certifiés biologiques, végétaliens, sans OGM, sans gluten, sans liants ni charges synthétiques, et sont traçables de la graine au produit final. Et bien qu’elle ait été inspirée de les créer pendant sa grossesse, Alicia Silverstone affirme que ces compléments sont destinés à tout le monde. « C’est pour aider les gens à être au meilleur de leur forme, à se sentir bien, et aussi à soulager la souffrance de la planète », dit-elle, en faisant référence aux défis auxquels la planète et les animaux sont confrontés à l’ère de l’agriculture industrielle.

santé
Venus Williams, championne de tennis et co-fondatrice de Happy Viking. Kate Russell

La championne de tennis Venus Williams a cofondé Happy Viking, une gamme de boissons protéinées à base de pois jaunes et de riz brun, également basées sur une expérience personnelle. Elle voulait offrir aux gens un moyen sain de faire le plein d’énergie et de se rétablir tout en se sentant satisfaite. « Il s’agit de travailler pour devenir la meilleure version de soi-même, et cela commence à l’intérieur », explique la professionnelle, qui a créé les boissons en partenariat avec Dyla Brands. Lors du lancement, les boissons se sont vendues en moins de 24 heures et ont été la nouveauté numéro une des boissons protéinées sur Amazon, selon elle.

Les boissons, disponibles en saveurs chocolat et vanille, sont fabriquées à partir d’ingrédients naturels et contiennent chacune 20 grammes de protéines.

« Ces boissons aident à alimenter mon corps et mon esprit et me permettent de réaliser des performances de haut niveau. Je suis vraiment fière du produit que nous avons créé. »

Kate Hudson. INBLOOM

Quelque part entre les suppléments d’Alicia Silverstone et les boissons protéinées de Venus Williams, on trouve les poudres végétales de l’actrice Kate Hudson de la marque INBLOOM, lancée à l’été 2020 en partenariat avec Syllable. La gamme comprend cinq poudres à base de plantes qui prétendent booster l’énergie, améliorer le sommeil, dissiper le brouillard cérébral et renforcer le système immunitaire.

La formule à base de plantes de ces poudres, qui comprend des herbes, des minéraux, des vitamines et un adaptogène (une catégorie croissante commercialisée comme aidant le corps à résister aux facteurs de stress, bien qu’il y ait pour l’instant peu de données empiriques disponibles pour soutenir cette affirmation) a été formulée par des herboristes et des nutritionnistes sur une période de deux ans, et est exempte de synthétiques, de gluten et de sucre.

« La beauté est vraiment un travail de l’intérieur », soutient Kate Hudson. « Il n’y a rien d’idiot, c’est bien réel. C’est ce que nous mettons dans notre corps et la façon dont nous prenons soin de nous-mêmes qui crée vraiment un bel intérieur, puis un bel extérieur. »

Par « intérieur », Kate Hudson ne signifie pas seulement notre santé physique : « Je constate aussi cela au niveau du cerveau. Quand nous sommes heureux, quand nous nous sentons optimistes, quand nous nous sentons disponibles et ouverts, c’est là que nous nous sentons beaux », explique-t-elle. « La nourriture et la façon dont nous nous alimentons est un élément essentiel pour que notre cerveau soit en bonne santé. »

Mais atteindre les objectifs de santé peut être un défi, comme le reconnaît l’actrice. Sa relation avec la nourriture a été une source motivation pour développer les poudres. « Je veux être en bonne santé, je m’efforce de nourrir mon corps de bonnes choses. Donc, si je dispose d’une plateforme pour parler de ces choses, je veux en parler et je veux créer les produits qui vont donner aux gens le sentiment que le bien-être est accessible. »

Kate Hudson croit en un régime alimentaire à base de plantes (INBLOOM est principalement végétalien ; un seul des produits contient du collagène marin, provenant du poisson), non seulement pour notre propre santé mais aussi pour celle de la planète, et elle essaie d’intégrer cela dans sa vie quotidienne. Selon elle, bien qu’il y ait tant de choses que nous ignorons encore sur le pouvoir nutritionnel des plantes, il est important d’informer les gens sur les bienfaits d’un aliment et d’un complément à base de plantes de manière ludique.

Evanna Lynch a récemment lancé la Kinder Beauty Box. Kinder Beauty

L’actrice Evanna Lynch, elle, a décidé de s’attaquer à l’industrie de la beauté en lançant en 2018 la Kinder Beauty Box, une boîte contenant des produits de beauté végétaliens et sans cruauté animale, livrée aux clients chaque mois, lorsqu’elle a constaté une lacune sur le marché.

« Alors que beaucoup de gens se battent pour être végétaliens, il semble qu’il y ait une opinion unanime sur le fait que les tests sur les animaux sont mauvais ; c’est une pratique archaïque », dit-elle.

Evanna Lynch a reconnu que l’industrie de la beauté devait rattraper son retard. « L’industrie alimentaire a rendu plus facile le fait d’être végétalien, alors que l’industrie de la beauté est encore loin derrière », explique-t-elle. « Si vous cherchez un dentifrice ou un shampoing par exemple, vous ne trouverez pas d’option cruelty-free dans les rayons la plupart du temps, à moins de faire beaucoup de recherches. »

« Je voyais un décalage entre ce que les gens voulaient et leurs valeurs, et ce qu’ils étaient capables de faire », ajoute-t-elle. Evanna Lynch a réalisé que rendre les produits de beauté végétaliens et sans cruauté aussi accessibles que les aliments à base de plantes, et rendre ces désignations claires sur les emballages, inciterait les gens à intégrer ces produits à valeur ajoutée dans leur vie. Chaque produit avec lequel Kinder Beauty Box travaille doit être sans cruauté (non testé sur les animaux) et végétalien (ne contient aucun produit animal). Mais déterminer quels produits répondent à ces critères n’a pas été facile au début, explique Evanna Lynch. 

En fait, elle raconte avoir senti qu’elle devait devenir scientifique pour comprendre certains ingrédients, comme la carmine (coléoptères écrasés), la lanoline (laine de mouton) et le miel, qui peuvent porter différents noms.

« Je pense que l’étiquetage est très trompeur, quand il dit qu’il est végétalien mais qu’il ne provient pas d’une entreprise sans cruauté », dit-elle. Pour les célébrités qui se lancent dans l’industrie des plantes, la mise en forme des produits avec leurs propres valeurs est une partie importante du processus.

Alicia Silverstone a adopté un régime alimentaire à base de plantes il y a plus de 20 ans, motivée par l’impact sur la santé des gens, la planète et les animaux, et a vu sa santé s’améliorer.

« Le végétalien est crucial pour moi », dit-elle. « C’est une évidence. Je n’achèterai plus rien qui ne soit pas végétalien, quoi qu’il arrive. »

Venus Williams a adopté un régime alimentaire à base de plantes lorsqu’on lui a diagnostiqué la maladie auto-immune du syndrome de Sjögren. Comme elle l’a expliqué dans Fast Company, après son diagnostic, elle ne pouvait plus jouer. Elle a voulu trouver un moyen de gérer ses symptômes, qui peuvent inclure la fatigue, et a commencé à en apprendre davantage sur le lien entre la nutrition et la santé.

« Je mène une vie très active et je devais m’assurer que j’obtenais toujours tous les nutriments dont j’avais besoin. J’ai donc commencé à expérimenter des boissons protéinées et j’ai trouvé une formule qui avait bon goût et qui était efficace », explique-t-elle. « J’ai beaucoup appris sur le système alimentaire et sur la façon dont il affecte notre corps et notre esprit, et en fin de compte, notre santé. Lorsque vous mangez des aliments sains, vous vous sentez fier et vous avez l’impression de faire ce qu’il faut. Cela vous rend heureux. »

Evanna Lynch, qui a également lancé le podcast végétalien ChickPeeps en 2017, est heureuse de constater l’afflux de produits à base de plantes dans les rayons ces dernières années et remercie les réseaux sociaux d’y avoir contribué.

« Je pense qu’une grande partie de ce phénomène est lié aux réseaux sociaux, qui permettent aux groupes marginalisés de faire entendre leur voix », dit-elle. « C’était un mouvement de niche et vraiment mis sur la touche, mais je pense que les réseaux sociaux ont mis en évidence que ce sont des causes dont nous ne pouvons pas nous passer. »

« C’est formidable que les personnes influentes essaient de proposer des produits qui profiteront à tous », ajoute-t-elle.

Les célébrités ont toujours exercé une influence sur les gens de manière générale, sur ce que nous portons et ce que nous achetons. Mais l’armée de célébrités qui nous encourage à adopter davantage d’aliments, de compléments et de produits de beauté à base de plantes dans notre vie ne se contente pas d’approuver les tendances, elle se fonde sur l’authenticité et les croyances authentiques.

Des produits de beauté aux compléments alimentaires, en passant pas les boissons protéinées, l’émergence de célébrités qui fondent des sociétés de promotion des plantes est une étape positive vers une plus grande adoption des valeurs végétales, et montre que cette tendance prend de plus en plus d’ampleur.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Brian Kateman

 

<<< À lire également : Les Français De Plus En Plus Végétariens >>>