Jean Castex a annoncé hier devant l’Assemblée nationale  que la France avait décidé de suspendre tous les vols avec le Brésil jusqu’à nouvel ordre. Ce matin, il a été précisé par décret officiel que “les déplacements en provenance de ce pays vers le territoire de la République sont (…) interdits jusqu’au 19 avril 2021 à zéro heure”. La mesure répond aux inquiétudes liées au variant brésilien, appelé P1, qui préoccupe médecins et scientifiques, en raison surtout de sa plus grande résistance aux vaccins contre le Covid-19. Celui-ci est également considéré comme plus contagieux et mortel. 

Clément Beaune, secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, a déclaré sur France 2 que la France étudiait des solutions de rapatriement du Brésil pour ses ressortissants, via des “vols particuliers ou indirects” ainsi que la possibilité de vérifications plus strictes du respect des quarantaines à l’arrivée. 

Les voyageurs en provenance du Brésil devait jusque-là fournir un test PCR négatif et s’isoler pendant 10 jours. 

 

<<< À lire également : Covid-19 | La vaccination ouverte à tous les plus de 55 ans >>>