LE CHIFFRE5 | C’est le nombre de cas de variant indien détectés en France métropolitaine, vendredi. Ce variant, soupçonné d’être plus contagieux que les souches précédentes du coronavirus, est jugé en partie responsable de la deuxième vague  dramatique que connait actuellement l’Inde. 

Trois cas ont été recensés en Nouvelle-Aquitaine et deux autres dans les Bouches-du-Rhône. D’autres cas suspectés sont en cours d’investigation. 

Le principal vecteur de l’accélération de l’épidémie reste le variant britannique, étant à l’origine de 82,7 % des cas recensés tandis que les variants dits sud-africain et brésilien, représentent 5 % des cas, selon les derniers résultats publiés par Santé publique France

 

IL A DITEmmanuel Macron | Le président de la République a indiqué, vendredi sur Twitter, que tous les adultes pourraient se faire vacciner à partir du 15 juin.  Avant d’ajouter, dans un autre tweet, que toutes les personnes âgées de plus de 50 ans pourront le faire à partir du 15 mai.  Plus tôt dans la matinée, Olivier Véran, le ministre de la Santé, avait annoncé “l’ouverture de la vaccination à tous les Français de 18 à 55 ans (souffrant) de maladies chroniques”, soit 4 millions de personnes, dès demain, samedi 1er mai. 

DÉCRYPTAGE Pass sanitaire | À compter du 9 juin, les Français devront se munir d’un pass sanitaire, en format papier ou numérique, pour accéder à certains lieux ou événements dont la capacité d’accueil est limitée à 5 000 personnes (stades, foires, salons, lieux de culture). Le 30 du même mois, il sera demandé pour tout événement intérieur ou extérieur de plus de 1 000 personnes.  

Les restaurants, cinémas et théâtres ne seront pas concernés par ce protocole qui “pose des questions éthiques, scientifiques, juridiques, (et) techniques importantes”, selon les mots d’Olivier Véran.

 

Le pass sanitaire sera basé sur 3 éléments

  • Un résultat de test négatif de moins de 72 heures.
  • Un résultat de test positif de plus de deux semaines et de moins de 2 mois, signifiant une immunité naturelle. 
  • Un certificat de vaccination. 
  • Le pass sanitaire français ne doit pas être confondu avec le certificat sanitaire que l’UE souhaite mettre en place pour autoriser les voyages en Europe.

 

<<< À lire également : Classement Forbes des Milliardaires 2021 : Les 42 Français au top >>>