La Chine a signalé mercredi 71 nouveaux cas de Covid-19 acquis localement, sa pire épidémie depuis des mois, alimentée par le variant Delta du coronavirus, plus infectieux, ce qui a obligé les autorités à confiner la ville de Zhangjiajie, considérée comme l’épicentre de l’épidémie dans le pays.

 

Principaux faits

  • Selon la Commission nationale chinoise de la santé (CNS), plus de la moitié des cas signalés mercredi l’ont été dans la province côtière de Jiangsu, liée à une épidémie dans sa capitale, Nanjing.
  • L’épidémie de Nanjing aurait été alimentée par un passager arrivant de Russie alors qu’il était infecté par le variant Delta.
  • Les autorités sanitaires se sont également concentrées sur la ville de Zhangjiajie, dans la province du Hunan, et plus précisément sur un théâtre qui a réuni plus de 5000 personnes pendant plusieurs jours et qui serait l’épicentre d’une autre épidémie en pleine expansion en Chine.
  • Alors que Zhangjiajie n’a signalé que 19 nouveaux cas jusqu’à présent, des cas liés à la ville et au théâtre ont été signalés dans au moins cinq provinces, selon les médias d’État chinois.
  • Cela a incité les autorités à confiner la ville mardi, interdisant à tout touriste ou résident de quitter la ville, selon l’Associated Press.
  • Le comité disciplinaire du Parti communiste de la ville a publié mercredi une liste de responsables locaux qui seront punis pour avoir eu un « impact négatif » sur les efforts d’atténuation de la pandémie.

 

Chiffre important

485. C’est le nombre total de cas de Covid-19 acquis localement que la Commission nationale de la santé de Chine a rapporté depuis le 20 juillet, date à laquelle les premières infections ont été signalées dans le Jiangsu.

 

Le contexte

Zhangjiajie est une destination touristique populaire située à proximité de falaises de grès, de grottes, de forêts et de chutes d’eau qui ont inspiré les paysages des films Avatar. On pense que des voyageurs en provenance de Nanjing ont récemment visité la ville et ont probablement transporté le virus avec eux. Le théâtre qui fait l’objet de l’enquête a récemment accueilli environ 2000 personnes pour une seule représentation. Jusqu’à présent, la Chine a administré près de 1,7 milliard de vaccins, ce qui, selon Bloomberg, suffit à inoculer environ 60% de sa population et représente bien plus que tout autre pays au monde. Mais des questions ont été soulevées quant à l’efficacité des vaccins fabriqués en Chine et les fabricants de vaccins du pays n’ont partagé publiquement aucune donnée sur l’efficacité de leurs vaccins contre le variant Delta. Les responsables de la santé insistent sur le fait que le vaccin permet de prévenir les symptômes graves et d’éviter les hospitalisations. Certains pays qui ont utilisé le vaccin chinois Sinovac administrent désormais des injections de rappel Pfizer, une mesure que même les autorités chinoises envisageraient de prendre.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Siladitya Ray

 

<<< À lire également : Covid-19 : les vaccins Pfizer et AstraZeneca efficaces contre le variant Delta selon une étude récente >>>