Selon Xinhua, un média chinois, le président chinois Xi Jinping a félicité le président élu Joe Biden pour sa victoire aux élections présidentielles américaines mercredi, une semaine après l’annonce.

Les faits marquants :

  • Alors que le ministre chinois des affaires étrangères a brièvement félicité Joe Biden le 13 novembre, le président Xi Jinping a attendu les résultats de la campagne juridique de Donald Trump pour renverser les résultats de l’élection, qui s’est avérée infructueuse.
  • Dans le message adressé à Joe Biden, Xi Jinping a déclaré que « la promotion du développement sain et stable des relations entre la Chine et les États-Unis » est dans l’intérêt des deux parties et répond aux attentes de la communauté internationale.
  • Xi Jinping a également déclaré qu’il espère que les deux pays continueront à « maintenir l’esprit de non-conflit, de non-confrontation, de respect mutuel et de coopération », et à se concentrer sur la gestion des différends afin de « promouvoir la noble cause de la paix mondiale et du développement », rapporte Xinhua.
  • Le vice-président chinois, Wang Qishan, aurait également envoyé un message de félicitations à Kamala Harris, la vice-présidente élue.

Contexte général :

Désormais, la plupart des dirigeants du monde entier ont félicité Joe Biden pour sa victoire, mais quelques grandes puissances se font encore attendre, notamment le Mexique, le Brésil et la Russie. Cela ne fait qu’attiser des tensions politiques déjà intenses aux États-Unis, alors que Donald Trump continue de dénoncer de supposées théories du complot afin de porter atteinte à la légitimité des élections. Vladimir Poutine et le Kremlin, par exemple, ont clairement indiqué qu’il n’y aura pas de reconnaissance officielle de la victoire de Joe Biden tant que « l’impasse politique intérieure » aux États-Unis ne sera pas terminée.

En outre, les États-Unis et la Chine sont deux des nations les plus puissantes du monde, avec d’énormes liens économiques qui les unissent. Cependant, pendant la présidence de Donald Trump, les relations ont été tendues sur de multiples fronts, avec des accusations d’espionnage, des guerres commerciales et des différends géopolitiques. Les tensions se sont encore accentuées l’année dernière, après que Donald Trump ait accusé effrontément la Chine d’avoir crée la Covid-19, qu’il appelle fréquemment le virus chinois. Il a également interdit l’accès aux entreprises technologiques chinoises comme Huawei et ByteDance pour des raisons de sécurité nationale.

Enfin, bien qu’on s’attende à ce que Joe Biden adopte une approche plus coopérative à l’égard de la Chine, il héritera d’une relation plus tendue que celle des dernières décennies.

Article traduit de Forbes US – Auteur : Robert Hart

<<< À lire également : Investir En Chine Par Temps De Pandémie ? >>>