Aux Etats-Unis, le Black Friday a déjà commencé en octobre avec le Prime Day d’Amazon. Les commerçants ayant commencé à profiter des promotions précoces pour gagner des clients. Cependant, même avec l’allongement de la saison des ventes de Noël, le Black Friday et le Cyber Monday resteront les journées numériques les plus importantes pour les vacances de 2020.

Les projections pour le jour de Thanksgiving, le Samedi des petites entreprises et le dimanche précédant le Cyber Monday indiquent une augmentation massive des achats en ligne, allant de 36 à 50 %. Les chiffres concernant les achats en ligne sont stupéfiants, mais les ventes au détail de briques et mortier resteront pratiquement inchangées par rapport à l’année dernière.

Voici les 20 chiffres les plus significatifs :

39 milliards de dollars (33 milliards d’euros) : Les ventes du commerce numérique aux États-Unis : Thanksgiving, Black Friday, Samedi des petites entreprises, Cyber Monday et le dimanche qui le précède.

49.5% : Augmentation des ventes numériques le jour de Thanksgiving par rapport à l’année dernière.

23 milliards de dollars (19 milliards d’euros) : Projection des ventes numériques pour le Black Friday et le Cyber Monday.

10,4 milliards de dollars (9 milliards d’euros) : Valeur brute des marchandises du Prime Day d’Amazon, en hausse de 42,5 % par rapport à l’année dernière.

35.8% : Augmentation des ventes au détail pour le commerce électronique en novembre et décembre.

0,9 % : augmentation des ventes de Noël prévues par eMarketer pour les mois de novembre et décembre.

3,6 à 5,2 % : Augmentation des ventes de Noël prévue par la NRF (National Retail Federation) pour novembre et décembre.

1 % à 1,5 % : Augmentation des ventes de Noël prévue par Deloitte (de novembre 2020 à janvier 2021).

1,9 million de dollars (1,6 million d’euros) : Colis retournés le dernier jour férié (2 janvier 2020).

57 milliards de dollars (48 milliards d’euros) : Retours de marchandises en ligne pour la période des fêtes de fin d’année 2020.

80 % : des baby-boomers prévoient de faire la majorité de leurs achats en ligne pendant les fêtes de fin d’année, selon l’enquête Sezzle.

66% : des consommateurs de la Génération Z prévoient de faire la majorité de leurs achats en ligne pendant les fêtes de fin d’année, selon l’enquête Sezzle.

85,5 milliards de dollars (72 milliards d’euros) : Le M-commerce (commerce mobile) a prévu des ventes pour les fêtes (en hausse de 43,4% par rapport à l’année dernière).

Il y a 30 ans : La dernière fois que l’enseigne Walmart a été fermée à l’occasion de Thanksgiving.

25% : Diminution prévue du trafic dans les magasins de briques et mortier cette année.

47 : nombre de chaînes de magasins de détail qui seront fermées à l’occasion de l’action de grâce cette année.

40 minutes : La limite de temps de Zoom (version gratuite) levée le jour de Thanksgiving.

40% : Le nombre de personnes qui prévoient d’offrir des cadeaux plus pratiques cette année en raison de la COVID-19, selon l’enquête Sezzle auprès des consommateurs (près de 80 % ont répondu oui ou peut-être).

170 000 : travailleurs saisonniers embauchés par UPS et FedEx durant la période des fêtes de fin d’année.

1 000 milliards de dollars (840 milliards d’euros) : Le montant total des ventes au détail américaines prévues pour les fêtes (novembre et décembre).

Article traduit de Forbes US – Auteure : Shelley E. Kohan

<<< À lire également : Le Black Friday Permet-Il Vraiment De Faire Des Affaires ? >>>