Mercredi, Donald Trump a semblé faire une erreur en reconnaissant sa défaite électorale malgré son refus de concéder, en tweetant et en retweetant un article dans lequel l’évangéliste Franklin Graham reconnaît la défaite du président et fait référence au « prochain chapitre de sa vie ».

 

Principaux faits

  • Donald Trump s’est probablement inspiré des éloges de Franklin Graham, comme celui-ci, déclarant « qu’il est reconnaissant à Dieu d’avoir apporté, au cours des quatre dernières années, la paix et la prospérité à des millions de personnes ici aux États-Unis et dans le monde entier ».
  • Mais Franklin Graham, un fervent partisan de Donald Trump, note également que les gens ont « demandé s’il était déçu de l’élection », et ne réfute pas l’idée que Donald Trump a perdu malgré le fait que le président et nombre de ses partisans l’aient fait.
  • Au lieu de cela, Franklin Graham semble reconnaître que Donald Trump quittera la Maison Blanche, en écrivant : « Que Dieu le bénisse, ainsi que Melania, et leur famille, car Dieu le conduit au prochain chapitre de sa vie ».
  • Dans d’autres tweets, Donald Trump refuse explicitement de concéder, prétendant à tort qu’il « a gagné malgré la corruption » et faisant référence à un sondage non spécifié et non cité qui montre que 92% des électeurs républicains « pensent que l’élection a été truquée ».
  • Donald Trump a également pris pour cible le leader de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, pour avoir félicité Joe Biden, en tweetant qu’il était « trop tôt pour abandonner » et que le parti républicain « doit enfin apprendre à se battre. Les gens sont en colère ! ».

 

Le contexte

Ce n’est pas la première fois que Donald Trump laisse entendre qu’il sait qu’il a perdu les élections. Dans ses premières remarques publiques après l’annonce de l’élection de Joe Biden, il a semblé reconnaître la possibilité d’une administration Biden, ce qu’il a fait à nouveau lors d’une conférence de presse plus tard en novembre et dans un tweet vendredi mentionnant « l’administration Biden ». Une semaine après les élections, Donald Trump a tweeté « il a gagné » avant de revenir en arrière et d’insister sur le fait que Joe Biden « n’a gagné qu’aux yeux des MÉDIAS FAKE NEWS », en déclarant : « Je ne concède RIEN ».

Donald Trump « n’accepte pas que Joe Biden soit le prochain président », mais « reconnaît en privé qu’il n’aura pas de second mandat consécutif en tant que président », a rapporté Jim Acosta de CNN, sur la base de sources anonymes.

L’attachée de presse de la Maison Blanche, Kayleigh McEnany, a esquivé à plusieurs reprises les questions sur l’attitude de Donald Trump à l’égard des élections, lors d’une conférence de presse de mardi, après que le collège électoral a affirmé la victoire de Joe Biden. À la question de savoir si Donald Trump prévoit de reconnaître Joe Biden comme président élu, Kayleigh McEnany a rejeté le vote du collège électoral et a renvoyé d’autres questions sur la campagne de Donald Trump.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Andrew Solender

 

<<< À lire également : Donald Trump Restructure Le Gouvernement Américain >>>