Spécialisée dans le secteur de la défense, la société Rebel Alliance propose des logiciels tactiques dédiés à accompagner les soldats du monde entier sur le terrain.

Un logiciel de commandement innovant

En 2010, un groupe d’officiers de l’armée (pilotes et membres des forces spéciales possédant une vaste expérience opérationnelle entre l’Irak et l’Afghanistan) et un groupe d’ingénieurs en logiciels et en communication se réunissent et fondent ensemble Rebel Alliance. Cette entreprise crée une réalité agile et perturbatrice dans le domaine de la défense. Face au manque d’offre industrielle dans ce secteur d’activité et à l’opportunité offerte par la révolution des tablettes et des smartphones, l’idée a été de développer une architecture logicielle portable, distribuée et adaptable aux contextes. Rebel Alliance a développé, Safe Strike. Ce logiciel de commandement et de contrôle sur le champ de bataille est conçu par des soldats pour des soldats et surpasse rapidement tous les systèmes concurrents, allant même jusqu’à remporter le Prix de l’innovation 2016 à SOFEX (la plus importante foire mondiale). Le logiciel permet d’être au courant de ce qui se passe autour de l’opérateur, de voir à la fois la position de ses alliés et celle de ses ennemis, de les identifier sur la carte et de les partager avec son groupe, d’échanger des informations même sous forme de discussions et de visionner des vidéos en streaming de drones, d’avions ou d’autres soldats qui sont au sol. Safe Strike sert donc à diffuser des informations permettant de s’orienter sur le champ de bataille ou dans une situation d’urgence telle qu’un tremblement de terre ou une inondation.

Un outil flexible et opérationnel

Contrairement aux autres produits de l’industrie, Safe Strike est puissant mais flexible. Facile à utiliser, il ne détourne pas le soldat de ses tâches traditionnelles, communique par tout moyen disponible (radio militaire, réseaux cellulaires et même la radio analogique), coûte un dixième moins cher de ses concurrents et permet surtout d’obtenir une vision claire issue d’une expérience directe. Les fondateurs ont adopté une approche nouvelle et différente du développement habituel, en assumant eux-mêmes les coûts de la recherche et en présentant un produit prêt à l’emploi. Safe Strike a donc été immédiatement adopté par les soldats et les pilotes, qui l’ont même utilisé sur des hélicoptères d’attaque afin de mieux identifier les objectifs et les positions actualisées des forces alliées et civiles, augmentant ainsi de manière exponentielle la sécurité des opérations et réduisant les risques de dommages collatéraux. Ainsi, depuis 2011, le logiciel est activement utilisé dans les opérations, d’abord en Afghanistan, puis au Liban, en Irak, au Mali et dans diverses autres salles d’opération, devenant ainsi le seul système de sa catégorie à être utilisé systématiquement au combat. Fort de cette expérience opérationnelle, Safe Strike est passé d’une application à une véritable architecture de commande et de contrôle, testée dans les environnements les plus difficiles de la planète.

Une offre sans égale dans le secteur

Les fondateurs ont développé des partenariats industriels étroits avec de grandes entreprises internationales de défense, entreprises du monde entier à la recherche des meilleures solutions de commande et de contrôle existantes à intégrer dans leurs systèmes. Fiers aujourd’hui de mettre en valeur le savoir-faire italien et de collaborer sereinement à des réalités industrielles très importantes, Rebel Alliance dote des zones de défense très sophistiquées, d’un produit unique dans leurs systèmes. Au fil du temps, Safe Strike Air Warrior voit le jour, une variante dédiée à l’intégration native du système embarqué à bord d’hélicoptères, de drones et d’avions, puis à Mission Control, la version civile de Safe Strike, qui tire parti de l’expérience militaire pour appuyer les missions de la protection civile, la gestion des catastrophes et la coordination des forces de police. Une offre large qui tire sa force de l’extrême flexibilité du cœur de l’architecture (Rebel Alliance Core Engine ou RACE).


Aujourd’hui la société élabore un logiciel de simulation pour améliorer l’entraînement du soldat en le rendant plus réaliste. L’outil de commande et de contrôle peut également être utilisé pour simuler une mission sans autres systèmes ou accessoires supplémentaires. Ce projet devoir pouvoir être présenté dès l’année prochaine.