Avec le retour télétravail de nombreux salariés doivent trouver des solutions pour assurer la garde de leurs enfants. Pour 24% des télétravailleurs, sont la deuxième source de distraction durant le télétravail selon l’étude Valoir. Explications.

 


Télétravail cinq jours sur cinq

Appelé par Jean Castex à être « le plus massif possible », le recours au télétravail est renforcé dans la nouvelle version du protocole sanitaire des entreprises. Un texte qui traduit l’obligation de l’employeur d’assurer la santé des salariés et dont le non-respect expose à des sanctions. Si les établissements scolaires ne sont pas fermés, le mercredi et dès partir la sortie de classe, les enfants cohabitent avec leurs parents qui sont en télétravail. Un défi quotidien à relever pour ces derniers de ne pas se laisser distraire, quand une étude (cabinet Valoir mai 2020) publie que les parents leur consacrent en moyenne 2,3 heures par jour pendant leur journée de travail. Une distraction qu’ils gèreraient en travaillant près de 10 heures par jour.

 

Inégalités femmes- hommes 

 

 « Il faut faire attention à ce que les mesures anti-covid ne creusent pas davantage l’écart entre hommes et femmes », soulignait Brigitte Grézy (Secrétaire générale du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes). Une situation de baisse de production qui réduit également les inégalités hommes-femmes dans le monde professionnel, puisque sont plus souvent les mères qui s’occupent des enfants en bas âge et qui sont donc plus impactés professionnellement. Une enquête (la Boite Rose 2020) souligne à ce sujet que pour 80% des femmes interrogées, la recherche de mode de garde est un casse-tête.

 

Il apparait pour l’étude que quelle que soit la durée de la situation actuelle de télétravail, « elle aura un impact significatif sur ce que nous considérons comme une journée de travail normale dans un avenir prévisible ». Elle révèle en effet que la question de l’usage de la technologie est la principale solution avec des travailleurs qui passent 3 % de leur journée de travail à traiter des questions de télétravail liées à la technologie. Un rappel important pour les entreprises qui doivent investir dans leurs plans de transformation numérique afin de garantir la mobilité des travailleurs, la continuité du travail et un accès sécurisé.

 

<<< A lire également : Voici Pourquoi De Nombreuses Entreprises Ne Veulent Pas Se Mettre Au Télétravail >>>