L’Essec Business School a annoncé le lancement d’une chaire sur la beauté qui débutera en janvier 2020 intitulée « Leading a Beauty Brand » en partenariat avec Estée Lauder Companies, IFF et Nocibé. Une première incursion dans l’univers de la beauté pour la prestigieuse école de commerce qui se devait de développer de nouveaux savoirs autour d’une industrie en perpétuelle croissance. Une bonne nouvelle pour les étudiant(e)s.

 


Avec un panel de domaines aussi large que le marketing, la communication, la vente au détail et la gestion de marque, l’industrie de la beauté méritait bien une chaire à l’Essec dont l’objectif est de former ses futurs leaders. Depuis 25 ans, les chaires d’enseignement et de recherche de l’Essec* permettent aux entreprises de participer aux activités de recherche pour diffuser de nouveaux savoirs auprès des étudiants. Mais elles permettent surtout à ses étudiants (environ 50 par chaire) d’intégrer un programme qui dispense des cours et organise des séminaires exclusifs autour de cas pratiques sous la tutelle des marques partenaires, et dont les retombées en contacts et informations exclusives sont loin d’être négligeables.

« L’objectif est de donner aux étudiants les clés pour diriger avec succès une marque de beauté et pour faire carrière dans cette industrie passionnante. Il s’agit de préparer nos étudiants à être des dirigeants dans un contexte de mondialisation où la compréhension des subtilités de cette industrie dans le monde est devenue essentielle. » explique Véronique Drecq, professeur titulaire qui supervise la future chaire. Le partenariat avec des entreprises aussi prestigieuses – et largement implantées sur le marché international – telles qu’Estée Lauder, Nocibé et IFF sont un gage de réussite pour permettre aux étudiants de s’immerger dans le monde de l’entreprise et de comprendre les enjeux de l’univers de la beauté.

*L’ESSEC Business School se hisse à la 14ème place du classement Executive Education du Financial Times en 2018. Elle a été pionnière en France avec la création en 1986 de la première chaire d’entreprise consacrée aux produits de grande consommation.