Raphaëlle Laubie est entrepreneure, Professeur Affilié à ESCP Europe et DG du Cercle du Leadership, qui publie cette année un essai collaboratif sur Les Intelligences Multiples en Entreprise [1]  avec la volonté de se questionner sur le concept même d’intelligence, ses multiples composantes, comment les identifier et les développer. Raphaëlle partage ici la vision de dirigeantes et dirigeants d’entreprises sur comment détecter, comprendre et développer nos intelligences dans notre quotidien de management des équipes et des entreprises.

intelligences multiples


 

[1] Les intelligences multiples en entreprise, sous la direction de Raphaëlle Laubie, ed Dunod, 2019

Nous avons commencé notre voyage en intelligences multiples avec l’intelligence logique et stratégique puis poursuivi avec les intelligences émotionnelle, relationnelle, créative et situationnelle.

Que pouvons-nous dire des quatre dernières de ces 10 intelligences multiples ?

L’intelligence pédagogique offrira le talent d’apprendre et de faire découvrir à une personne ou à un groupe de personnes de nouvelles perspectives ou possibilités d’actions. Elle fera en sorte qu’ils les expérimentent, les apprennent et se les approprient. Le manager pédagogue acceptera avec humilité de ne pas tout savoir et ressentira la frustration de ses lacunes qui le poussera continuellement à vouloir les combler. Tolérant, il acceptera que les autres ne « sachent pas », ce qui le poussera à partager son savoir et instaurer le climat de confiance propice à l’apprentissage de ses collaborateurs.

L’intelligence corporelle est l’intelligence du mouvement. Elle permet d’établir des relations entre l’esprit et le corps, la capacité à utiliser le contrôle fin des mouvements pour réaliser une activité physique mais aussi utiliser son corps pour exprimer une idée ou un sentiment. Le manager kinesthésique – par son dynamisme, son aisance, son charisme, sa gestuelle maîtrisée et la cohérence de ses expressions verbales et non verbales – saura présenter, à ses collaborateurs et aux autres en général, la juste et visuelle expression de ses intentions. De la même façon, il proposera à ses collaborateurs l’auto-observation afin d’éviter qu’aucune inadéquation des gestes et propos ne vienne entraver leurs communications.                                                                                      

L’intelligence existentielle permettra de savoir penser le monde, s’y situer, y trouver un sens et édicter ses propres règles de comportement en pleine conscience de tous ses actes. Elle se caractérisera par la capacité à prendre position vis-à-vis des problèmes existentiels propres à la vie humaine tels le sens de la vie ou celui de la mort, ou encore le destin du monde physique ou psychologique. Le manager existentiel ou spirituel s’illustrera par son charisme, sa vision lumineuse, sa puissance de conviction et sa détermination dans la mise en œuvre des ses stratégies en lien avec ses propres valeurs. En pleine conscience de ses actes, il saura développer l’alignement au sein de ses équipes en considérant les dimensions spirituelles et symboliques de sa fonction de leader.

Et enfin, le manager face à l’intelligence artificielle, si présente dans nos quotidiens et parfois inquiétante dans les prévisions les plus alarmistes, comprend, comprendra et anticipera les changements de paradigme qu’elle aura sur les métiers et les entreprises. Il saura positionner et valoriser nos capacités humaines face à celles, certes souvent supérieures, des machines pour justement servir notre humanité.

Grâce aux témoignages de dirigeantes et de dirigeants d’entreprises, d’experts et d’académiques, notre Think Tank le Cercle du Leadership a pu partager les travaux inspirés des travaux de Howard Gardner ainsi quune nouvelle approche des intelligences indispensables à la réussite des organisations.

Si cette publication permet de connaître l’éventail des intelligences et d’identifier celles des collaborateurs, notre prochaine réflexion s’attachera à reconnaître les différentes formes de pouvoir, les jeux de pouvoir en présence et leurs incidences dans notre quotidien (abus, addiction, plaisir, confiance, défiance, hubris, séduction, solitude…) Parce que dans chacune des sphères de nos vies, il nous sera bénéfique de discerner ces jeux d’influence et d’en désamorcer les effets !

Propos recueillis par Dominique Barreau