Le plus incroyable, c’est qu’une simple idée peut un jour devenir une vraie affaire, avec de vrais clients, une aide réelle, et de vrais problèmes. Mais cela signifie également de l’argent, du vrai. Lorsque qu’une entreprise, startup ou non, commence à marcher, il est évident que vous devez intégrer de nouvelles personnes à votre équipe afin de continuer à la faire tourner.

Vous pourriez être agent d’entretien, ou paysagiste, et le lendemain – ou presque – vous retrouver avec dix personnes travaillant à temps plein, ou même à temps partiel, pour vous. La croissance de votre affaire passe alors notamment par un bon plan marketing, un référencement de qualité, et le bouche-à-oreille.

En réalité, peu importe le secteur dans lequel vous travaillez, une chose est sûre, vous devez suivre certaines étapes pour construire votre projet et le soutenir… Et celles-ci sont sensiblement les mêmes dans tous les domaines. Une affaire est une affaire. Une valeur est une valeur.

Lorsque vous êtes à un stade de croissance substantielle de votre startup, comment savoir s’il faut embaucher un employé à temps plein, ou faire appel à un entrepreneur indépendant ? Qui placer dans votre équipe de direction ? Combien d’argent avez-vous dépensé sur le marketing, combien en avez-vous gagné sur les ventes ? Un million de réponses correspondent à ces questions. Mais quelques principes restent plutôt évidents.

Construire une culture d’entreprise

Il est important que vos activités et votre personnalité fassent partie de votre marque, surtout lorsqu’il s’agit d’une startup. Que les gens avec qui vous travaillez partagent les mêmes valeurs que vous – à peu près – est nécessaire. Pourquoi, demanderez-vous ? Par exemple, lorsque vous cherchez à recruter quelqu’un… Vous n’avez probablement pas envie de perdre du temps et de caster des dizaines de candidats pour au final tous les évincer parce qu’ils ne correspondent pas au profil de l’entreprise. Évitez-vous beaucoup de tracas en ne travaillant qu’avec des personnes qui pensent comme vous.

Et ce principe est particulièrement vrai quand il s’agit de créer une direction qui représente vos valeurs, ainsi que pour trouver des investisseurs. Les personnes qui travaillent au plus près de vous doivent être les plus proches de vous. Pour les entrepreneurs, la ligne entre affaire et vie personnelle est souvent très mince.

Déléguez un maximum les tâches simples et rapides

Un seul assistant peut réaliser une multitude de tâches. Vous n’avez pas nécessairement besoin d’embaucher quelqu’un à plein temps pour mettre à jour votre site web, ou pour publier des messages sur les réseaux sociaux. Envisagez un pigiste, plutôt. Il ne prendra que quelques minutes seulement pour faire quelques annonces par jour ou pour reposter des choses sur votre site. Faites-le calcul : à combien cela vous revient d’embaucher une personne pour effectuer ce travail chaque jour pendant un mois, et à combien cela vous revient de payer une personne seulement pour quelques heures de travail par mois. Beaucoup moins, en effet. Et c’est très important lorsqu’il s’agit de pérenniser sa startup. 

Si vous avez beaucoup de tâches simples et rapides à réaliser, sans que votre participation soit nécessaire, faites appel à un assistant personnel. Si ces tâches sont virtuelles, pensez à nouveau à un pigiste.

Utilisez ce principe pour toutes les autres choses, tous les autres problèmes que vous rencontrez quotidiennement et qui n’engagent pas nécessairement votre présence.

N’échelonnez que les processus qui libèrent du temps ou génèrent plus de revenus

Vous vous êtes déjà dit que vous pourriez embaucher cette personne pour 3 000 euros par mois, et qu’elle pourrait vous en rapporter 10 000 ?

Eh  bien, cela ne fonctionne que si vous avez préalablement pris le temps de créer du matériel marketing, du contenu de vente et de formation ou tout autre contenu, outil, ou information nécessaire afin d’engranger des revenus. Vous n’avez envie, comme personne d’ailleurs, d’employer une personne et de vous rendre compte qu’elle vous fait perdre du temps, mais aussi de l’argent.

La philosophie est simple : les commerciaux réalisent des ventes, les ingénieurs fabriquent des logiciels et la direction prend des décisions. Le devoir de tout responsable est d’assurer le succès des personnes qui travaillent avec ou pour vous. Les ingénieurs doivent être bien formés aux processus et à des exigences spécifiques, et les vendeurs doivent travailler à la commission, non pas au salaire horaire. Il ne faut pas gaspiller des ressources sur qui que ce soit ou quoi que ce soit qui ne soutient pas votre culture d’entreprise ou votre objectif final. Si des employés ne cessent de répéter des processus qui ne fonctionnent pas, cela ne vous laissera qu’avec un désordre bien plus grand à traiter et à solutionner. Ce qui peut, parfois, conduire à l’effondrement de votre startup. 

Ce qui est amusant, c’est que le jeu évolue et change tous les jours. Pour une startup, mais aussi les petites et grandes entreprises. Qui sait quelle étape doit être atteinte, avant que vous puissiez arrêter d’appeler votre entreprise petite ou nouvelle, ou commencer à faire partie des « grands ». Sachez simplement que les grands – les influents, ceux qui rendent le monde meilleur, qui ont une culture qui les distingue des autres – sont aussi bons que ceux qui travaillent pour eux, et que les processus qu’ils ont mis en place pour prendre soin de leurs clients.