Des sacs à main très convoités d’une collection de Louis Vuitton étaient disponibles lors d’une vente aux enchères à Bonhams à Londres le 16 juillet 2020.

Cette vente aux enchères de sacs à main et d’objets de créateurs comprend des sacs à main de collectionneurs individuels conçus par les artistes Virgil Abloh, Hong Hao, Jeff Koons et Stephen Sprouse. Les prix estimés de ces œuvres d’art varient entre 500 et 3 000 livres sterling. La vente aux enchères comprend également des sacs à main Birkin d’Hermès, très prisés, dont les prix sont estimés à 26 000 livres sterling.


Louis Vuitton collabore avec des artistes depuis vingt ans, créant certains des sacs à main les plus collectors et les plus prisés du marché. Évidemment, la fusion de l’art et de la mode n’est pas un phénomène nouveau. À titre d’exemple, le téléphone au homard de Salvador Dalí a inspiré la styliste italienne Elsa Schiaparelli à créer une robe au homard pour Wallis Simpson, épouse de l’ancien roi d’Angleterre Edward, duc de Windsor. De même, l’œuvre du peintre abstrait néerlandais Piet Mondrian a inspiré la collection 1965 d’Yves Saint Laurent.

Vuitton
Source : Getty Images

En tant que directeur créatif de Louis Vuitton à partir de 1997, Marc Jacobs a réussi à rendre la marque patrimoniale plus accessible à un public moderne. L’une des initiatives de Marc Jacobs a été d’inviter des artistes contemporains à concevoir certaines des pièces emblématiques de la collection Louis Vuitton. Parmi les artistes qui ont travaillé avec la marque, Richard Prince, Cindy Sherman, ainsi que Punk Stephen Sprouse, qui a créé un sac graffiti pour Louis Vuitton en 2001. Par la suite, en 2003, le monogramme multicolore, qui a rencontré un succès phénoménal, a été lancé en collaboration avec l’artiste japonais Takashi Murakami. Ces associations avec des artistes se sont épanouies bien après le départ de Marc Jacobs. Enfin, en 2019, six artistes contemporains, Sam Falls, Urs Fischer, Nicholas Hlobo, Alex Israel, Tschabalala Self et Jonas Wood, ont été chargés de créer un sac Louis Vuitton Capucines (le style à poignée supérieure lancé pour la première fois en 2013).

Stephen Sprouse
Source : BONHAMS

L’artiste punk Stephen Sprouse (1953-2004) a été le premier artiste invité par Louis Vuitton à modifier le monogramme. L’artiste a ajouté ses graffitis au néon à des sacs tels que l’Alma, le Speedy et le Keepall, ainsi qu’à des foulards en soie, introduisant ainsi une esthétique new-yorkaise rebelle inédite chez Louis Vuitton. En effet, le lot 154 de la vente aux enchères de Bonhams est un Stephen Sprouse et un Louis Vuitton Speedy, c.2001 sont estimés entre 500 et 800 livres sterling.

Vuitton
Source : Getty Images

L’artiste japonais Takashi Murakami (né en 1962) a collaboré pour la première fois avec Louis Vuitton en 2003 et a continué à collaborer avec la marque jusqu’en 2019. L’artiste a créé le monogramme multicolore avec sa propre signature : des couleurs vives sur un fond blanc. En actualisant la palette de couleurs du monogramme caractéristique de la maison Louis Vuitton, Takashi Murakami a créé une nouvelle esthétique kitsch. Il a également créé des collections telles que la Fleur de cerisier et le Camouflage. Ses pièces ont connu un regain de popularité et de valeur de revente au cours des dernières années. Ces sacs à main en édition limitée sont donc aujourd’hui extrêmement prisés et apparaîtront sans doute dans les futures ventes aux enchères.

Parmi les autres collaborations d’artistes célèbres avec Louis Vuitton, il y a le photographe américain Richard Prince (né en 1949) qui a travaillé avec Louis Vuitton pour l’exposition printemps/été 2008, nommée « Louis Vuitton after Dark ». L’artiste japonaise Yayoi Kusama a également été invitée par Louis Vuitton en 2012 à appliquer ses célèbres motifs sur un grand nombre d’articles de la collection, allant des sacs à main aux jeans. Par la suite, en 2014, Louis Vuitton a invité six artistes à fêter le monogramme iconique avec une collection intitulée « L’icône et les iconoclastes ». Cette collection met en vedette l’architecte Frank Gehry, l’artiste Cindy Sherman, les designers Christian Louboutin, Rei Kawakubo et Karl Lagerfeld, ainsi que le designer industriel Marc Newson. Aujourd’hui très recherchées, ces éditions limitées comprenaient « A Studio in a Trunk » de Cindy Sherman, avec 25 malles faites sur mesure, avec un tabouret de courtoisie, un sac d’appareil photos et 31 dessins faits main, inspirés par son perroquet domestique.

Da Vinci
Source : Getty Images

En 2017, l’artiste américain Jeff Koons a fait sensation en créant une collection de sacs Louis Vuitton avec des peintures de Léonard De Vinci, Fragonard et JMW Turner imprimées sur des sacs à main de la collection « Masters ». Le lot 5 de la vente Bonhams présente une peinture de JMW Turner imprimée sur le côté d’un sac Louis Vuitton Neverfull Tote, avec une estimation de 1 000 à 1 500 livres sterling.

Vuitton
Source : BONHAMS

Le lot 9 de la vente aux enchères est le Keepall bleu en PVC de l’artiste américain Virgil Abloh pour Louis Vuitton, avec une estimation de 2 000 à 3 000 livres sterling. Deux autres sacs de Virgil Abloh pour Louis Vuitton sont également en vente : le lot 57 (Keepall en PVC rouge) et le lot 150 (Keepall en maille noire de 2019). Virgil Abloh est l’actuel directeur de la création de Louis Vuitton depuis 2018.

Vuitton
Source : BONHAMS

Le lot 105 est un sac Christian Dior de l’artiste chinois Hong Hao de 2017. L’artiste est connu pour sa manipulation d’images, en particulier de cartes du monde, de peintures de parchemins chinois et de publicités commerciales, cela pour faire la satire de la Chine contemporaine. Pour Christian Dior, l’artiste a créé une carte du monde unique qui recouvre la surface en cuir du sac à main, avec une estimation de 1 500 à 2 500 livres sterling.

La vente de sacs à main et de mode de créateurs à Bonhams le 16 juillet 2020 a été la première du nouveau département de créateurs dans sa salle de vente de Knightsbridge. Les ventes aux enchères du nouveau département continueront à proposer des sacs à main d’occasion et de collection, contemporains et vintage, des bijoux fantaisie, des bagages ainsi que des pièces de mode classiques, mettant ainsi en avant des marques de luxe telles que Chanel, Christian Dior, Gucci, Louis Vuitton et Prada. Quatre ventes par an seront organisées, chacune proposera entre 200 et 300 lots qui intéresseront les fashionistas et les collectionneurs.

Article traduit de Forbes US – Auteure : Joanne Shurvell

<<< À lire également : Montres De Luxe : La Maison De Vente Phillips Bat De Nouveaux Records >>>