C’est officiel, le déconfinement progressif permet de s’évader à moins de 100 km de chez soi sans contraintes. Mais comment trouver le bon spot ?

Le temps de la déconnexion est arrivé. Pour aider les Français à trouver le spot idéal, AbracadaRoom.com, le leader de l’hébergement insolite, a mis en place une recherche « à moins de 100km de… » sur son site. Une bonne façon d’adapter l’offre aux nouvelles contraintes du déconfinement progressif.


deconexion

Les hébergements proposés sont en pleine nature pour la plupart, isolés souvent, où l’on peut séjourner sans croiser personne, en totale sécurité sanitaire. Les repas se prennent dans sa cabane ou son lodge. C’est la raison pour laquelle certains des domaines vont rouvrir autour du 11 mai pour la clientèle de proximité.

La recherche de site peut d’effectuer par point d’intérêt : à moins de 100km de Paris, à moins de 100 km de Lyon… Le site propose des lieux à moins de 100 km de Paris et de Lyon, pour le moment mais d’autres villes sont en cours de développement. Des idées week-end par région sont également proposées.

Lov’Nid, igloos, tipis, tanières de Hobbit, AbracadaRoom n’a pas son pareil pour dénicher un hébergement de plein air atypique dans la pléthore d’offres de réservations de campings en ligne. « En cinq ans, nous avons bâti un catalogue de près d’un millier d’adresses », explique son concepteur, Nicolas Sartorius, fondateur et président du site et de sa maison mère Unic stay.« On est loin de l’esprit camping, expliquait aux Echos, Nicolas Sartorius. Les consommateurs recherchent du frisson en pleine nature, avec le niveau de prestation qu’on trouve en ville et des options bien-être de type bain nordique. »

Un marché qui a le vent en poupe : à raison de 20 % de croissance annuelle, il devrait passer la barre des 400 millions d’euros en 2022.