Cette année, l’Europe domine le palmarès des meilleurs passeports pour voyager, selon l’indice Henley Passport 2021. Sur le continent européen, le passeport allemand est le plus intéressant puisqu’il permet de visiter 190 pays sans visa. Pour autant, il n’est pas le meilleur passeport au monde.


 

Chaque année et grâce aux données fournies par l’Association internationale du transport aérien (IATA), Henley & Partners, un cabinet londonien de conseil en matière de citoyenneté et de résidence, dresse le palmarès des meilleurs passeports pour voyager dans le monde : l’indice Henley Passport.

Cette année, le Japon et Singapour arrivent en tête du palmarès. En effet, leurs passeports permettent de voyager sans visa dans 192 pays.

 

  • L’Europe domine le top 20

En deuxième position, l’on trouve à égalité la Corée du Sud et l’Allemagne, dont les passeports permettent de visiter 190 pays sans visa. La Finlande, l’Italie, le Luxembourg et l’Espagne arrivent en troisième position du palmarès des meilleurs passeports avec 189 destinations accessibles sans visa. Les passeports du Danemark et de l’Autriche se placent en quatrième position avec une exemption de visa pour 188 pays. La France, l’Irlande, les Pays-Bas, le Portugal et la Suède se partagent la cinquième place avec 187 destinations sans obligation de visa.

Avec un total de 186 pays pouvant être visités sans visa, la Nouvelle-Zélande, la Belgique et la Suisse arrivent en sixième position du palmarès des meilleurs passeports pour voyager.

 

  • Les États-Unis arrivent à la septième place

Les États-Unis et le Royaume-Uni, qui occupaient ensemble la première place en 2014, sont désormais en septième position avec un total de 185 destinations accessibles sans visa. Ces deux pays partagent cette septième place avec la République tchèque, la Grèce, Malte et la Norvège.

L’Australie et le Canada occupent la huitième place du palmarès des meilleurs passeports avec 184 pays pouvant être visités sans visa, tandis que la Hongrie arrive neuvième avec une exemption de visa pour 183 destinations.

La Lituanie, la Pologne et la Slovaquie, dont les passeports permettent de voyager sans visa dans 182 pays, se partagent la dixième place du palmarès.

En analysant le palmarès 2021 des meilleurs passeports au monde, l’on constate que les restrictions de voyages mises en place pour lutter contre la pandémie au cours des 18 derniers mois ont provoqué un énorme écart dans la mobilité mondiale. Il s’agit de l’écart le plus important depuis la création de l’indice Henley Passport. Ces restrictions ont exacerbé encore plus les inégalités entre les hémisphères nord et sud.

 

  • Des inégalités et des disparités

Selon l’indice Henley Passport 2021, « les pays de l’hémisphère nord dotés de meilleurs passeports ont appliqué certaines des restrictions les plus strictes en matière de voyages durant la pandémie, tandis que de nombreux pays dotés de passeports moins intéressants ont assoupli leurs mesures aux frontières sans réciprocité de la part des autres pays. »

Par rapport aux détenteurs de passeports de pays en haut du palmarès, les ressortissants afghans, dont le passeport se situe tout en bas du classement, n’ont accès qu’à 26 pays sans visa, soit 166 de moins que les détenteurs d’un passeport du Japon ou de Singapour.

« Depuis quelque temps déjà, l’hémisphère nord met en place des stratégies agressives d’endiguement des flux migratoires par l’application rigide de contrôles aux frontières, entravant de diverses manières la circulation des personnes », écrit Mehari Taddele Maru, de l’Institut pour les études comparatives d’intégration régionale de l’Université des Nations Unies. « Les restrictions de voyages durant la pandémie de covid-19 ont servi d’outils supplémentaires aux pays de l’hémisphère nord pour freiner la mobilité mondiale, notamment de l’hémisphère sud. »

C’est la raison pour laquelle les pays européens dominent le top 20 du palmarès des meilleurs passeports pour voyager.

 

  • En bas du palmarès

Sur les 227 destinations de voyage couvertes par l’indice Henley Passport, les pays arrivant en bas du palmarès des meilleurs passeports sont : la Corée du Nord (39 destinations avec exemption de visa), le Népal et les territoires palestiniens (37 destinations avec exemption de visa), la Somalie (34 destinations avec exemption de visa), le Yémen (33 destinations avec exemption de visa) le Pakistan (31 destinations avec exemption de visa), la Syrie (29 destinations avec exemption de visa) et enfin l’Irak et l’Afghanistan (28 destinations avec exemption de visa).

Pour établir le palmarès 2021 des meilleurs passeports, Henley & Partners n’a pas tenu compte des restrictions temporaires liées au covid-19, « bien que certaines restrictions aient créé de réelles inégalités en matière de liberté de circulation, même pour les personnes entièrement vaccinées », selon SchengenVisaInfo.

Le fossé entre les pays en haut et en bas du palmarès n’a jamais été aussi grand et la situation mondiale actuelle ne tend pas à le combler. Par exemple, bien que les passeports du Japon et de Singapour permettent de visiter sans visa 192 pays, durant la pandémie tous deux ont maintenu en place des interdictions d’entrée plus strictes que les restrictions imposées par l’Afghanistan, dont le passeport ne permet de se rendre que dans 26 pays sans visa.

Ainsi, bien que le Japon arrive en première position, le pays impose actuellement des interdictions d’entrée pour presque tous les voyageurs en provenance d’autres pays, à titre de mesure préventive pour endiguer la propagation du covid-19.

Parallèlement, l’Allemagne (deuxième du palmarès des meilleurs passeports pour voyager) impose des interdictions d’entrée aux voyageurs en provenance de près de 100 pays ! En comparaison, l’Égypte (97e au classement) n’impose aucune restriction de voyages, mais ses ressortissants ne peuvent visiter sans visa que 51 destinations dans le monde. Quant au Kenya, qui occupe la 77e place du palmarès, aucune interdiction d’entrée n’est en vigueur. Or, les détenteurs du passeport kényan ne sont autorisés à se rendre que dans 72 pays sans visa.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Cecilia Rodriguez

<<< À lire également : Chypre Suspend Son Programme De « Passeports Dorés » >>>