La montagne, le désert : le bonheur, aujourd’hui, est dans les grands espaces ! Mais aussi dans les contrées préservées des foules. A la Gazelle d’Or, aux portes du Sahara algérien, on s’enivre d’aventures et de nature. Dans ce resort de luxe qui se déploie sur 140 hectares à l’entrée ouest de la ville d’El-Oued (situé à 611 km d’Alger), vous êtes l’hôte du désert.


Refuge secret de bien des princes venus d’Europe et du Golfe, mais aussi des voyageurs d’affaires qui y ont trouvé une retraite, La Gazelle d’Or est l’une des adresses les plus exclusives de ce pays-continent. Si proche, si lointain. Chaque hôte partageant le dénominateur commun d’une attraction quasi-métaphysique pour ce territoire maintes fois conté. Dans cet océan de sable, un mirage de 72 bungalows, 51 “khaïmas” (tentes traditionnelles revampées en glamping) et un pavillon principal de 87 clefs. Mais aussi un golf et un spa de 2500 m². Partout l’odeur du laurier-rose, et de l’encens ainsi que de l’hospitalité.

 

La Gazelle d’Or

© La Gazelle d’Or

 

Une oasis qui vous offre un contraste saisissant dans la nudité du désert. A La Gazelle d’Or, pas question de faire rimer originalité avec incommodité ! Rien n’est trop beau pour les Lawrence d’Arabie 2.0 adeptes de destinations confidentielles. Hors du monde, hors du temps, les convives sont invités à entreprendre un voyage intérieur. Telle est la volonté du maître de maison, l’homme d’affaires Djillali Mehri à la tête d’un empire industriel qui s’étend sur quatre continents. La Gazelle d’Or, c’est l’histoire d’un fils aimant pour sa mère, « la femme de sa vie ». Pour elle, il fait ériger ce complexe démesuré au milieu des dunes.

 

La Gazelle d’Or
© Getty Images

 

« Ma mère chérissait plus que tout le sol millénaire du Sahara. A chaque défi, chaque interrogation, c’est ici qu’elle a toujours trouvé la quiétude et la bonne voie. Cette demeure me ramène à son doux souvenir. », confie-t-il dans le livre d’accueil dédié à chaque guest. Séjourner à La Gazelle d’Or a une saveur particulière tant on ressent une connexion à Mère nature. Un sentiment exacerbé par le design de l’hôtel qui fait la part belle aux baies vitrées panoramiques en vue d’abolir la frontière entre intérieur et extérieur.

 

La Gazelle d’Or
© Getty Images

 

Dans les suites et chambres climatisées, le goût algérien s’exprime à travers d’élégantes arabesques de pierre et d’eau ou sculptées dans le bois. Chaque détail est soigné : plâtres en dentelle, fers forgés, tissus chatoyants, mosaïques arabisantes pour une immersion totale. 

Réceptacle du savoir-faire de nombreux artisans locaux, le resort a à cœur d’exposer le riche patrimoine national, dont sa gastronomie, à déguster dans ses cinq restaurants. Tajines et couscous se déclinent à toutes les saveurs dans des bains d’épices à se damner !

 

© La Gazelle d’Or

 

On profite aussi d’une multitude d’activités : balades en calèche ou en quad, randonnées, baignades, massages… De délicieuses expériences rythmées par la traditionnelle cérémonie du thé. Les pieds dans le sable doux comme de la soie, on socialise avec ses voisins les yeux rivés sur la voûte céleste comme on l’a rarement vue.

 

La Gazelle d’Or El Oued Resort & Spa – www.hotel-lagazelledor.com
Route de Touggourt 39000 – Algérie +213 32 11 89 01 +213 661 39 39 00

 

À lire également <<< Hôtel de luxe 5 étoiles versions Maquis Citadelle : l’incontournable de la Corse du Sud >>>