Lors de la dernière édition du Concours international de vins et spiritueux (IWSC, International Wines & Spirits Competition), neuf gins ont reçu le premier prix. Ces neuf bouteilles sont produites dans six pays différents, dont certains assez inattendus comme l’Argentine, le Japon ou l’Italie. Les membres du jury ont également récompensé 38 autres marques.

 

L’IWSC est un concours annuel récompensant les meilleurs vins et spiritueux. Fondé par Anton Massel en 1969, il s’est très vite développé pour devenir le plus grand concours de ce type au monde. Les spiritueux sont évalués sur une échelle de 100 points et les récompenses sont décernées en suivant le barème suivant : Or exception (entre 98 et 100 points), Or (entre 95 et 97 points), Argent (entre 90 et 94 points) et Bronze (entre 85 et 89 points).

Pour évaluer les milliers de bouteilles en compétition dans 1500 catégories, le concours fait appel à 250 juges venus du monde entier.

Il est important de souligner que, à l’instar des années précédentes, aucune des marques de gin « mondiales » n’a remporté de médaille d’or ou d’exception. En effet, la catégorie du gin a été dominée par des distillateurs artisanaux, dont beaucoup sont issus de pays qui ne sont pas des producteurs traditionnels de gin.

Six des lauréats sont des gins secs de style contemporain contenant un taux d’alcool allant de 40 % à 57,5 %. Le terme « gin contemporain » n’est pas strictement défini, néanmoins il est souvent appliqué aux gins qui contiennent des plantes non traditionnelles, généralement locales, en plus des agents aromatiques habituels.

Destilería de Montana, Andes Gin – Mountain Dry, 45 % TAV

Andes Gin est un gin argentin produit à Mendoza, au cœur de l’une des principales régions viticoles d’Argentine. Ce gin se compose d’une combinaison unique de plantes traditionnelles et locales.

Bien que la production de gins ne soit pas associée dans l’imaginaire collectif à l’Argentine, ce pays d’Amérique du Sud en produit depuis maintenant plusieurs siècles. L’Argentine est le pays d’Amérique du Sud avec la plus forte consommation de gin par habitant, et en particulier de gin-tonic.

Biggar Gin Company, Biggar Strength Gin, 57 % TAV

Techniquement, Biggar est un gin « navy strenght » produit en Écosse. Au cours des cinq dernières années, la production de gins a connu une renaissance en Écosse. Le pays compte désormais plus de 200 marques de gin différentes.

Ce gin est produit à partir de plantes traditionnelles, de baies de sorbier et d’églantiers, d’orties ainsi que d’aubépines cultivées localement.

Le résultat final est un gin doux et fruité, avec des notes d’agrumes et de pomme séchée et quelques arômes herbacés. Doux, crémeux et sucré, ce gin possède un caractère distinctif de genièvre, ainsi que des notes de lavande fraîchement coupée et un peu de poivre.

Runa, Craft Gin Arandanos, 42 % TAV

Runa est une autre bouteille produite en Argentine. Ce produit partage son nom avec un gin scandinave, alors assurez-vous de bien acheter la bouteille étiquetée Arandanos.

Ce gin contemporain aux saveurs intenses se compose également de plantes locales afin de créer des saveurs plus prononcées.

Alma Distillers, Premium Artisan Gin, 40 % TAV

Là encore, il s’agit d’un gin argentin. Alma est produit à partir d’un mélange assez conventionnel de 16 plantes issues du sud de l’Argentine. Ce gin se compose également de baies de genièvre en provenance de Patagonie. Le résultat final est un produit à la texture soyeuse et lisse en bouche, avec une note sucrée persistante.

The Ethical Spirits Company, Last Episode O-Elegant, 47 % TAV

Elegant est un gin japonais régulièrement primé dans les concours de spiritueux du monde entier. Comme de nombreux gins japonais, il est produit à partir de plantes locales et non traditionnelles. Dans le cas présent, ce gin se compose également de lie de saké Masumi, utilisé comme agent aromatisant.

Karu Distillery, Lightning Gin, 57,5 % TAV

Lightning Gin est également une bouteille régulièrement récompensée lors de concours de spiritueux. Récemment, ce gin a remporté une médaille d’or au Concours international de spiritueux de San Francisco. La distillerie australienne Karu se trouve au pied des Montagnes Bleues (chaîne de montagnes), dans la petite ville de Grose Vale en Nouvelle-Galles du Sud.

Il s’agit d’un gin « navy strength » qui possède un arôme de genièvre très prononcé. Il possède également des arômes d’agrumes tirés du myrte citronné, du pamplemousse rubis amer et de la mandarine douce. Enfin, il présente des notes de géranium rosat. La plupart des plantes sont d’origine locale.

Lucky Bee Gin Company, Hench Gin, 57 % TAV

Gin traditionnel « navy stregnth » produit à Timperley, un petit village de la banlieue de Manchester au Royaume-Uni, Hench est produit à partir de 13 plantes traditionnelles, dont la plupart sont d’origine locale. Le résultat final est un gin pur et frais avec des notes distinctes de citron et d’orange ainsi qu’un goût persistant d’amande douce en note finale.

Skylark Distillery, Lantic Gin Winter Botanicals, 41,5 % TAV

Produit en Cornouailles, Lantic Gin se compose de plantes traditionnelles et utilise une sélection de plantes locales, cueillies à la main et de saison.

Le gin produit à partir de plantes hivernales comprend : des baies de sorbier, des mûres, des prunes Kea, des pommettes, des poires, des églantiers, de la bruyère et de la menthe. Après la distillation, le gin « repose » dans des fûts de chêne pendant une courte période avant d’être mis en bouteille.

Jo Ressel, Vento Carsico Gin, 40% TAV

Ces dix dernières années, l’Italie est devenue un haut lieu de la production de gins artisanaux. Aujourd’hui, le pays compte plus de 300 gins produits localement, offrant un large éventail de saveurs et d’arômes.

Le Vento Carsico entre dans la catégorie des gins aromatisés. Ce terme semble mal adapté, car tous les gins sont aromatisés, sinon l’on aurait affaire à des vodkas.

Le gin Vento Carsico tire son nom du vent (vento) qui souffle sans cesse sur le plateau karstique (carsico) calcaire de la région du Frioul-Vénétie Julienne, dans le nord-est de l’Italie.

Ce gin est aromatisé avec du pin mugo cultivé localement, ce qui lui donne une saveur balsamique. Il est ensuite aromatisé avec de la sauge sauvage, de la sarriette, de l’hysope et du zeste de citron. Le résultat final est un spiritueux immédiatement reconnaissable comme un gin, mais qui offre un profil aromatique et gustatif différent.

 

Les membres du jury ont également attribué une médaille d’or à 38 autres gins. Il existe plus de 6000 expressions de gin différentes dans le monde, dont plus de 1700 sont produites au Royaume-Uni. Parmi les spiritueux, le gin est le produit qui compte le plus de marques au monde.

Le secteur des gins contemporains offre une vaste gamme de profils d’arômes et de saveurs, et continue d’évoluer pour englober à la fois de nouvelles variations avec des plantes traditionnelles et des expressions nouvelles et surprenantes avec des plantes inhabituelles.

L’émergence de gins saisonniers, produits à partir de plantes locales qui ne sont disponibles qu’à une certaine période de l’année, a également favorisé le développement de variations régionales et nationales de gin. Une chose est sûre, le gin-tonic ne sera plus jamais le même !

Pour accéder à la liste complète des 38 gins médaillés d’or, ainsi que des autres gins récompensés, rendez-vous sur le site du IWSC.

À la vôtre !

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Joseph V Micallef

<<< À lire également : Champagnes et vins mousseux : les meilleures bouteilles pour un mariage ! >>>