COVID-19 | L’Irlande sort lentement de son isolement et, à compter du 10 mai, les Irlandais pourront se déplacer en dehors de leur comté pour la première fois depuis plus de quatre mois. À partir de la mi-mai, les mariages pourront reprendre, les magasins seront autorisés à rouvrir lentement, tout comme les bars et les restaurants. Le ministre de la Protection sociale irlandais, Leo Varadkar, a déclaré qu’il espérait que la vie « pourrait revenir relativement à la normale » d’ici le mois d’août.

 

Le pays utilise la classification de l’ECDC, ce qui signifie qu’il adhère aux mêmes directives que la plupart des autres pays de l’UE. Toute personne arrivant en Irlande doit être mise en quarantaine (sauf en provenance de l’Irlande du Nord). Les personnes n’ayant pas pu présenter un test PCR négatif ou arrivant d’un pays à haut risque doivent être placées en quarantaine dans un hôtel désigné par le gouvernement. Tous les voyageurs doivent remplir un formulaire de localisation des passagers et présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Alex Ledsom

 

<<< À lire également : Voyager en Europe cet été : voici les cinq destinations les moins chères ! >>>