COVID-19 | Jusqu’au 14 mai, tous les ressortissants de pays tiers à l’Union européenne (UE) sont interdits d’entrée sur le territoire grec, à l’exception des ressortissants de pays figurant sur la liste des pays sûrs de l’UE, du Royaume-Uni, des Émirats arabes unis, des États-Unis, de Russie et d’Israël. Néanmoins, il est prévu que le pays ouvre ses frontières à tous à partir du 14 mai, sans qu’il soit nécessaire d’observer une période de quarantaine.

 

Tous les voyageurs doivent remplir un formulaire de localisation des passagers et présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. Des tests aléatoires seront également réalisés à l’arrivée. Tous les voyageurs devront s’auto-isoler à l’adresse indiquée sur leur formulaire pendant sept jours.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Alex Ledsom

 

<<< À lire également : Voyager en Europe cet été : voici les cinq destinations les moins chères ! >>>