COVID-19 | Les restrictions d’entrée en Finlande ont été prolongées jusqu’au 25 avril. Pour les ressortissants de pays présentant un taux d’incidence élevé, les voyages à but touristique sont interdits et tout arrivant doit observer une période de quarantaine de 14 jours, qui peut être réduite en cas de test covid-19 négatif à l’arrivée et un autre au plus tard cinq jours après.

 

Les voyageurs en provenance de l’Union européenne et de l’espace Schengen sont autorisés à entrer sur le territoire finlandais, mais ils doivent présenter un test covid-19 négatif de moins de 72 heures et ils ne peuvent voyager que pour un motif essentiel. Il n’existe aucune restriction d’entrée pour les ressortissants de l’Australie, de la Corée du Sud, de la Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Singapour, de la Thaïlande et du Vatican.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Alex Ledsom

 

<<< À lire également : Voyager en Europe cet été : voici les cinq destinations les moins chères ! >>>