Le nouveau coronavirus, Covid-19, tient en otage une grande partie du globe. Il entraîne le confinement des populations et des mesures gouvernementales sans précédent, en temps de paix. Et il conduit à la panique, à un comportement incontrôlé, irrationnel et asocial qui aggrave les choses au lieu de les améliorer. Voici 9 conseils pour garder votre sang-froid durant cette crise sanitaire et ainsi mieux vivre le confinement. 

Un bon exemple est le comportement de thésaurisation dont nous sommes témoins dans de nombreux pays. Bien que les approvisionnements soient plus que suffisants, les gens font des réserves de produits alimentaires, ce qui entraîne à court terme des pénuries dans les supermarchés. Et pas seulement pour la nourriture, le savon et les médicaments, mais aussi pour les réfrigérateurs, les congélateurs et – de tous les produits – en particulier le papier toilette (comme on peut le voir sur Twitter avec les hashtags: #toiletpaperapocalypse et #toiletpaperpanic).


Le virus est certainement un ennemi à prendre très au sérieux. Il est tout à fait naturel qu’il provoque beaucoup d’anxiété, d’incertitude et même de peur pure et simple. Mais la panique ne nous mène nulle part. D’autant plus que la situation est très grave. Il est donc important de ne pas paniquer et de garder la tête froide. Il faut réagir efficacement et faire face à la situation. Bien que cela soit essentiel pour tout le monde, c’est particulièrement important pour toute personne jouant un rôle de leader – en politique, dans les entreprises, les communautés ou tout autre domaine de la société.

Mais comment faire ? Comment garder son sang-froid lorsque de nombreuses personnes autour de vous paniquent ? S’appuyant sur la psychologie cognitive, les arts martiaux, Saint Benoît, l’expérience personnelle et un large éventail d’autres sources, les recherches effectuées pour le livre « No More Bananas » ont révélé qu’il existe neuf étapes à suivre pour se débarrasser de son stress et retrouver son calme et sa confiance en soi. Ces étapes visent principalement à créer des changements structurels à long terme dans votre état d’esprit et votre comportement. Cependant, elles peuvent également être appliquées pour garder votre calme dans une crise comme la crise sanitaire actuelle. Voici ce que vous pouvez faire en suivant ces étapes :

Étape 1 : Calmez-vous

La première étape dans une crise comme celle-ci est de garder l’esprit tranquille. En tant qu’animaux sociaux, nous réagissons immédiatement si nous voyons les autres s’entasser ou montrer un quelconque comportement de panique. Le résultat est que nous ne pouvons plus penser rationnellement et, en nous basant sur nos instincts primaires, suivre le troupeau. Pour mettre fin à cela, avant de pouvoir progresser davantage, il faut se calmer. Pour cela, il faut arrêter le bruit et les notifications et réduire drastiquement votre prise d’information. Ainsi, restez informé de la progression du coronavirus, par exemple deux fois par jour, mais ne vous laissez pas absorber par toutes les nouvelles à ce sujet. Allez plutôt dans un endroit calme et ne faites rien plusieurs fois par jour.

Étape 2 : Laissez-vous aller

La prochaine étape consiste à cesser d’essayer de contrôler les nombreuses choses qui sont hors de votre contrôle et de cesser de vous inquiéter des choses sur lesquelles vous ne pouvez pas avoir d’influence. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire. Il peut être utile de réaliser que ce qui vous occupe, ce sont vos pensées sur les événements, et non les événements réels. Et même si vous ne pouvez pas contrôler les événements, vous pouvez contrôler vos pensées. Alors, laissez-vous aller et acceptez que les choses soient différentes et incertaines pendant un certain temps. Cela vous aidera à libérer suffisamment d’espace dans votre cerveau pour commencer à vous concentrer sur ce que vous pouvez influencer.

Étape 3 : Assumez vos responsabilités

Une fois que vous vous êtes un peu calmé et que vous avez lâché prise sur les choses que vous ne pouvez pas contrôler de toute façon, l’étape suivante consiste à prendre la responsabilité de ce que vous pouvez faire. Il s’agit notamment de prendre la responsabilité de tout ce que vous pouvez faire pour ne pas attraper ou propager le virus, comme vous laver les mains, garder une certaine distance et rester chez vous. Mais cela implique également de prendre la responsabilité de votre propre réaction mentale.

Étape 4 : Relativisez

Les gens ne paniquent que sur les choses qu’ils estiment importantes. Cela signifie qu’un autre remède consiste à rendre les choses moins importantes, et donc soi-même. Vous devez réaliser que vous n’êtes pas aussi important que vous le pensez et que tout ce que vous faites, dites, ressentez, pensez ou vous inquiétez n’est pas si important non plus. La panique du papier toilette en est un bon exemple. Elle suggère que les gens trouvent que s’essuyer les fesses est l’une des choses les plus importantes qui soient. En y réfléchissant, il est sensé d’en conclure que, peut-être, ce n’est pas si important.

Étape 5 : Forgez votre caractère

L’une des raisons pour laquelle les gens paniquent en réaction au virus, est qu’il perturbe leur image finement élaborée du monde contrôlable et confortable. Le Covid-19 fait éclater cette bulle et nous montre que beaucoup de choses ne sont pas aussi contrôlables qu’elles le paraissent. Comme le mentionnait un article précédent sur « Un nouveau syndrome hollandais », dans de nombreux pays occidentaux, nous sommes devenus « confortablement engourdis », n’étant plus habitués à des défis ou des incertitudes importants. C’est ce dont il est question dans cette cinquième étape. Construisez votre caractère en sortant de votre zone de confort et en faisant des choses que vous ne feriez pas normalement ou que les autres ne s’attendent pas à ce que vous fassiez. Il faut notamment avoir le courage de rester calme face à cette pandémie.

Étape 6 : Concentrez-vous sur l’essentiel

Si l’épidémie a un avantage, c’est qu’elle aide les gens à réfléchir à leur routine quotidienne et la « rat race ». Le virus provoque un arrêt brutal et crée un moment de réflexion naturellement imposé. Acceptez cela comme un cadeau et utilisez-le pour repenser à ce que vous étiez censé croire, aspirer, dire et faire. Remettez en question vos convictions sur vous-même et utilisez-le pour faire un pas important vers un meilleur vous, une meilleure situation pour les personnes dont vous êtes responsable et un monde meilleur.

Étape 7 : Organisez-vous

Garder la tête froide face à une crise est plus facile lorsque votre vie et votre environnement sont organisés. Le désordre perturbe votre esprit, alors débarrassez-vous en. De plus, dans la lignée de l’étape 6, cette situation sanitaire vous donne l’occasion de repenser votre façon de travailler. Contraints de rester à la maison, beaucoup de gens travaillent désormais à domicile, font moins d’aller-retour ou doivent réorganiser leur vie quotidienne d’une autre manière. Cette situation peut être en partie temporaire, mais c’est en même temps une excellente occasion de changer et d’améliorer votre façon de travailler à plus long terme également.

Étape 8 : Pensez de manière sensée

Une grande partie des troubles est causée par de fausses nouvelles et des informations erronées. De nombreuses fictions circulent sur la façon de traiter le coronavirus, comme par exemple que manger de l’ail aiderait ou que prendre de l’ibuprofène serait nocif. Des entreprises comme Google et Facebook tentent de filtrer ces informations, mais vous pouvez aussi faire le tri vous-même. Bien sûr, la plupart d’entre nous ne sont pas des experts et même les experts ne sont pas d’accord, mais nous pouvons utiliser notre capacité à penser de manière rationnelle. Pour ce faire, vous pouvez revêtir votre casquette de scientifique et remettre en question ce que vous entendez et de quelle source l’information provient. Vous pouvez commencer à penser de manière sensée.

Étape 9 : Soyez attentif

Les huit étapes précédentes ont pour but de libérer votre cerveau des pensées qui provoquent la panique, pour vous permettre de penser raisonnablement face à la crise du Covid-19. Cela vous permet de franchir une autre étape cruciale : être attentif. Aux autres, aux choses qui comptent vraiment et à vous-même. Lors de cette dernière étape, vous surveillez attentivement ce qui se passe autour de vous et à l’intérieur de vous en utilisant tous vos sens. Cela vous permet de vous concentrer sur ce que vous pouvez et devez vraiment faire pour faire face à la crise.

Lorsque vous êtes en mesure d’exécuter ces neuf étapes dans la crise actuelle, vous avez fait un grand pas en avant, en faisant preuve d’un leadership affirmé. Cela conduira non seulement à un comportement de leadership plus efficace aujourd’hui, mais aussi à l’avenir.

<<< À lire également : Coronavirus : Un Dispositif De Confinement Similaire à La Quarantaine Au Moyen-âge >>>