Affronter les routes glacées de la Suède est, pour la plupart d’entre nous, une source de légères angoisses. Nous n’avons pas tous eu la chance de naître au pays des rennes et de jouer sur les lacs gelés dès que nos pieds ont pu toucher les pédales de la voiture de Mamie (comme un certain Ari Vatanen !). Alors quand je pars faire un petit tour sur les traces du Père Noël, ce n’est pas à dos de yack mais c’est avec le très sécurisant Ford Edge, le plus gros SUV de la gamme du constructeur américain.

IMG_2819

Décalage solaire

Le premier choc en arrivant au nord de Stockholm est visuel, j’ai beau vérifier deux fois, ma montre m’indique bien 15h30, pourtant il fait nuit noire ! En Suède, en hiver, les paysages s’admirent vite, le matin, car à 14h30 c’est la nuit ! Heureusement la route séparant l’aéroport d’Ostersund et le Copperhill Hotel, d’environ 80 kilomètres, va s’éclairer d’une manière assez surprenante. Le nouveau Ford Edge est équipé d’un système d’éclairage Full LED ahurissant, entièrement automatisé et adaptatif. Les feux éclairent comme en plein jour, le faisceau s’élargit, monte et descend par rapport aux autres véhicules, bluffant et sécurisant.

IMG_2807

L’arrivée à l’hôtel se fera sous la tempête de neige, heureusement le Copperhill est un endroit chaleureux. Une énorme cheminée trône en plein milieu de l’espace commun, l’endroit est assez impressionnant, la structure en bois est visible sur les 6 étages. Un mur recouvert de cuivre nous rappelle que l’endroit est à l’origine une mine de ce métal. En Suède, on sait recevoir, et après avoir découvert une chambre, ou plutôt un appartement spacieux, c’est au spa que la fin de l’après-midi se déroulera. Pas moins de quatre saunas sont disponibles, l’endroit est feutré et chaleureux, plusieurs espaces pour se baigner alors que par les baies vitrées on peut admirer le paysage sous la neige. L’art de vivre à la suédoise. Cette première approche scandinave permet une mise en condition et une détente propice à apprécier le reste du programme.

IMG_3047

En route pour de nouvelles sensations

Au lever du Soleil, les couleurs sont féériques, des nuances de jaune, de rose, de rouge sur des paysages de cartes postales (hivernales). Le lever du jour est également l’occasion de constater la qualité de l’habitacle du Ford Edge. Deux finitions sont proposées, la ST-Line ou la Vignale. Sur la ST, l’ambiance est ‘sportive’, plutôt sombre, avec des mélange cuir/alcantara et matériaux techniques, notamment sur les sièges. La Vignale, plus chic, propose du cuir sur l’ensemble de la sellerie. Personnellement je trouve la version ST-Line plus attirante, elle propose un caractère plus dynamique. La dotation est pléthorique, les dernières technologies sont présentes. Le système Ford Copilot 360 permet de garantir un niveau de sécurité inédit. Lecture des panneaux, anticipation de freinage, conduite semi-automatique de niveau 2, tout est fait pour pouvoir profiter un maximum des paysages. Et c’est vrai qu’on en prend plein les yeux… et les oreilles grâce au système B&O de plus de 1000W qui propose une expérience sonore assez unique, d’autant plus que l’insonorisation du véhicule est excellente.

IMG_2896

Accrochés à la route

A cette période de l’année les routes scandinaves se résument souvent en une couche de neige tassée, voire glacée. Les premiers tours de roue sont assez angoissants, mais bien vite on retrouve une certaine aisance, surtout que notre SUV est équipé de pneus cloutés et d’un système de répartition de la motricité automatique aux quatre roues. Rapidement en confiance, le Edge nous emmène sereinement vers notre prochain point d’intérêt, une piste off-road et un circuit sur glace.

IMG_2843

Il est 11h et le Soleil est toujours rasant, la lumière est plus franche mais toujours spéciale, l’ambiance sur les routes au milieu des sapins est irréelle. La piste ‘tout-terrain’ serpente dans le bois, encore une fois le SUV passe sans encombre, il suffit de rester souple, de maintenir une vitesse constante, un brin de zénitude et le tour est joué ! Pour se défouler un peu il y a la piste sur glace. Lancé à grande vitesse sur une patinoire, je tente de comprendre les sensations de glisse. Le plus dur est de perdre ses habitudes de conducteur parisien, freiner fort en ligne droite, mais aussi donner un coup de frein en virage pour envoyer de la masse vers l’avant et récupérer de la motricité. Pilote c’est un métier et ce genre d’expérience remet les idées en place, il faut rester humble face à la route, même si les systèmes embarqués du Ford Edge permettent de corriger pas mal d’erreurs de conduite.

IMG_2998

Sur la route de Fröa, il fait froid

C’est donc vers Fröa que la route reprend, toujours dans un univers blanc et cette impression d’être seul au monde. Les paysages alternent entre sapins et maisons typiques, on croirait traverser un gigantesque univers playmobil ! Sur ces routes de neiges et de glace la vitesse maximale ne dépasse pas les 70 km/h, mais après avoir éprouvé les capacités du Edge lors de la précédente étape, c’est serein et décontracté que j’arrive au restaurant, perdu au milieu de la colline. Dans cette auberge typique, pas de fioritures, c’est simple, chaud et copieux, de quoi tenir par ce froid. Une fois les boulettes d’élan avalées, il faut reprendre rapidement la route, le Soleil se couche et il reste une belle étape.

IMG_3011

Sur la neige il est difficile de tester l’assistance à la conduite Ford Copilot 360, la route se résumant à une grande bande blanche, le système refuse de s’enclencher et c’est tant mieux ! En effet, il sait laisser la main à l’humain afin de garantir un niveau de sécurité optimum. Par contre c’est le lieu idéal pour tester deux éléments primordiaux, tout d’abord la garantie de passer un maximum de motricité avec le système de transmission à répartition automatique, et ensuite la qualité des assistances au freinage. Même dans ces conditions extrêmes, j’ai avalé le 0 à 100 km/h en 11 secondes (9 secondes sur sol sec), les 238cv du moteur 2 litres diesel ecoblue sont toujours présents et renforcent ce sentiment de sécurité.

IMG_3016

Pépite glacée, cadeau de la nature

Il faut garer la voiture et marcher 1 kilomètre en forêt pour découvrir les cascades de Tannforsen. Véritables joyaux de la nature, ces chutes d’eau sont les plus grandes de Suède. Avec la température approchant des moins 10 degrés, des stalactites géantes se sont formées, ainsi qu’un petit glacier, les couleurs varient du bleu au vert jusqu’au jaune c’est un spectacle sublime. Il faut emprunter à nouveau le chemin de neige au milieu des sapins pour reprendre possession de la voiture et profiter des sièges et volant chauffant. Le Soleil se couche, il est tard, 14h30, retour à l’hôtel et à son spa pour le reste de l’après-midi.

IMG_3031

En quad pour les braves

Dehors c’est la nuit noire, la tempête de neige fait rage et c’est pourtant le moment de s’équiper pour une belle séance de quad. Il faut un brin de courage pour se lancer, en convoi, au guidon de ces petits engins très sympa à conduire. Au bout de quelques minutes les premières bonnes sensations arrivent, sur les petites pistes au milieu des bois, l’engin permet même quelques petites dérives. Décidément, la Suède offre des plaisirs exotiques, des moments assez rares et forts en sensations. Le point d’arrivée est encore une fois magique, au fond de la forêt, le Helgesön Camp nous accueille pour un dîner typique et surprenant. Imaginez ce petit chalet en bois niché au fond du bois, le feu crépite, c’est certain, je suis au pays du Père Noël, à la seule différence qu’au menu il y aura du renne !

IMG_3039

 

Le meilleur des deux nations réunies pour une aventure extraordinaire

A l’heure du bilan je me pose une question : ce voyage aurait-il été aussi magique si je n’avais pas eu l’opportunité d’essayer ce nouveau Ford Edge ? Difficile de répondre mais une chose est sûre, ce SUV Premium m’a garanti un niveau de confort et de sécurité qui m’a permis d’apprécier et d’aimer toutes les belles choses que propose la Suède. Ce nouveau Ford Edge se positionne bien comme une référence dans sa catégorie de SUV Premium. A partir de 54000 euros, il offre une belle alternative aux équivalents germaniques. Inutile de vivre dans le Grand Nord pour en apprécier pleinement les qualités, mais il vous donnera l’envie d’aller explorer des terres plus lointaines, et de vivre des aventures hors des sentiers battus.

IMG_3013