Jeff Bezos (fondateur et PDG d’Amazon) a vendu pour 1,8 milliard de dollars en actions Amazon sur les trois derniers jours du mois de juillet. Il en a également vendu pour 990 millions de dollars la semaine dernière, portant le total l’opération à 2,8 milliards de dollars. Il a déposé un dossier auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission (SEC), révélant la transaction. 

Jeff Bezos a donc vendu un peu plus de 900 000 actions Amazon entre le 29 et le 31 juillet, avec une valeur par action d’environ 1 900 $. Après impôt, il touchera environ 1,4 milliard de dollars. Mais l’homme d’affaires ne s’arête pas là, puisqu’il a vendu également 500 000 autres actions la semaine dernière. Il conserve néanmoins sa troisième place dans le classement des plus grandes fortunes de la planète, avec un capital estimé par Forbes à 116 milliards de dollars (sur la base du prix de clôture de l’action Amazon mercredi dernier). Sur ce total, quelque 108 milliards proviennent des actions Amazon qu’il possède.

Les documents confirment par ailleurs que Jeff Bezos a bien donné 25 % de sa participation dans le groupe Amazon à son ex-femme, MacKenzie Bezos, qui récupère ainsi 19,7 millions de dollars en actions. Selon un document de la SEC, le PDG continuera d’exercer son droit de contrôle des votes sur les actions Amazon qu’il a transférées à son ancienne épouse. Les actions de celle-ci valent non loin de 36,8 milliards de dollars, faisant ainsi d’elle la troisième femme la plus riche au monde, derrière Françoise Bettencourt Meyers, héritière de l’empire L’Oréal, et Alice Walton, héritière du groupe Walmart.

Jeff Bezos a déjà vendu de nombreuses actions Amazon par le passé, mais il s’agit cette fois de sa plus grosse opération du genre. En 2017, l’homme d’affaires avait vendu pour 1,7 milliard de dollars en actions Amazon, mais la transaction avait été réalisée en deux opérations distinctes, au mois de mai et au mois de novembre. Lors du U.S. Space Symposium la même année, il avait déclaré vendre chaque année pour 1 milliard de dollars en actions Amazon afin de financer Blue Origin, son entreprise de lancements spatiaux.

Les représentants d’Amazon n’ont pas souhaité commenter la dernière vente d’actions de Jeff Bezos.

À l’inverse des plus grandes fortunes de la planète, Jeff Bezos ne s’illustre pas dans le domaine de la philanthropie. En septembre 2018, il avait annoncé la création du Bezos Day One Fund, une promesse de don d’une valeur de 2 milliards de dollars dédiée à deux causes : aider les familles sans-abri à trouver un logement et créer des écoles maternelles inspirées de la pédagogie Montessori aux États-Unis. Il est pour l’instant impossible de savoir s’il a rempli sa promesse à ce jour.