MacKenzie Bezos est la dernière milliardaire en date à avoir signé la promesse de don (The Giving Pledge) formulée par Bill Gates et Warren Buffet. Elle rejoint ainsi Mark Zuckerberg, Richard Branson ou encore Robert F. Smith.

Dans un courrier publié par The Giving Pledge, MacKenzie Bezos explique avoir « une somme d’argent démesurée à partager » et attribue sa fortune à « une suite d’opportunités et de coups de chance au-delà de l’entendement ».


La participation de MacKenzie Bezos aux côtés des milliardaires David Harding et Paul Tudor Jones (qui ont fait fortune grâce à des fonds d’investissement), Brian Armstrong (directeur général de la société de cryptomonnaie Coinbase) et de Brian Acton (cofondateur de WhatsApp) porte le total des signataires à plus de 200 personnes.

La promesse de don a démarré en août 2010, lorsque 40 des personnalités les plus fortunées des États-Unis se sont engagées à faire don de la moitié de leur capital. Le projet est décrit comme « une invitation ouverte pour les milliardaires […] à léguer publiquement la majorité de leur fortune à des associations caritatives ».

Bien que MacKenzie Bezos ne cite aucune cause en particulier, elle écrit : « Mon approche philanthropique sera toujours réfléchie. Cela va demander du temps, des efforts et de la vigilance. Mais je ne peux pas attendre. Et je continuerai jusqu’à ce que les caisses soient vides ».

Qui est MacKenzie Bezos ?

MacKenzie Bezos s’apprête à devenir la troisième femme la plus riche au monde après son divorce avec Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon.

Bien que le divorce ait été réglé à l’amiable, il reste le plus important de l’histoire, puisque MacKenzie Bezos a récupéré 4 % des actions d’Amazon, soit plus de 35 milliards de dollars au 4 avril 2019.

Compte tenu de la capitalisation boursière actuelle d’Amazon s’élevant à 897,66 milliards de dollars, sa part de 4 % a maintenant une valeur de 35,9 milliards.

MacKenzie Bezos est également une romancière à succès, décrite par l’auteure Toni Morrison comme « l’une de ses meilleures élèves ». Jeff Bezos et elle se sont rencontrés alors qu’ils travaillaient tous deux au fonds d’investissement D.E. Shaw à New York et se sont mariés en 1993. Elle a confirmé son divorce sur Twitter, déclarant être « reconnaissante d’avoir terminé le processus de divorce avec Jeff ».


Françoise Bettencourt Meyers, héritière du groupe L’Oréal, est la femme la plus riche du monde, avec une fortune nette de 53,6 milliards. Alice Walton, fille du fondateur de Walmart, est la seule autre femme devant MacKenzie Bezos au classement, avec 47,1 milliards de dollars de fortune.