Temps fort de la Fashion Week parisienne, le premier défilé haute joaillerie de la Maison Messika, en collaboration avec Kate Moss, s’est tenu au Ritz, palace incontournable de la scène parisienne.


Kate Moss et Valérie Messika – Messika by Kate Moss High Jewerly Fashion Diner – Ritz Paris (crédits : Rachid Bellak)

Celles et ceux qui connaissent la Maison Messika savent à quel point sa fondatrice et directrice artistique, Valérie Messika, aime jouer avec les codes et, plus que tout, jeter des ponts entre la mode et la joaillerie. Avec Kate Moss, sa muse et amie, Valérie imagine des pièces qui fusionnent leurs univers et inspirations, mettant à l’honneur l’image d’une féminité flamboyante aux accents rocks.

Isabeli Fontana pour Messika by Kate Moss Fashion show (crédits : @Messika)

Pour dévoiler le second opus de leur collaboration, les créatrices ont choisi de marquer les esprits. Dimanche 3 octobre, dans un Paris qui renoue avec sa réputation de capitale de la mode, Valérie et Kate ont convié leurs fidèles et amis à célébrer les deux passions qui les animent. Tous ont répondu présents : la chanteuse Cardi B, le DJ Bob Sinclar, la top Toni Garn en passant par l’actrice et mannequin Tina Kunakey, sans oublier l’influenceuse Léna Situations. Personne n’aurait manqué ce fashion show unique en son genre. Car sous l’impulsion de Valérie Messika, la haute joaillerie donne à voir un nouveau visage : celui d’un artisanat de haut vol qui s’offre un shoot de modernité. Exit les sets à la scénographie figée, place à une joaillerie qui flirte avec le mouvement.

La top Constance Jablonski pour Messika by Kate Moss Fashion show (crédits : Messika)

Avec pour cadre les jardins luxuriants du Ritz, le défilé Messika by Kate Moss a tenu toutes ses promesses. Sur les coups de 21h30, s’est élancée sur le catwalk la crème de la crème des tops. Constance Jablonski, Isabelli Fontana, et tant d’autres de silhouettes graciles à l’allure affirmée, parées de pièces haute couture aux nuances vibrantes. Ainsi portés, ces bijoux n’étaient plus grandioses uniquement par le savoir-faire qu’ils nécessitent, mais par leur énergie nouvelle. Créoles XXL, bijoux de têtes, ear cuffs aux multi-chaînes de diamants, les propositions séduisent par leurs jeux de textures et leur design audacieux invitant à de nouveaux portés. Comme pour célébrer ce retour progressif à la vie, Kate Moss et Valérie Messika ont choisi pour habiller ces 36 pièces exclusives des pierres aux couleurs de l’arc-en-ciel. Malachite, nacre blanche, turquoise et onyx chahutent l’or et les diamants, pour mieux en souligner les contrastes. Et sublimer la femme.