On pourrait presque les croire jumelles, c’est d’ailleurs ainsi qu’on les surnomme… Margot Boch et sa coéquipière Carla Sénéchal forment à 21 et 24 ans le premier équipage féminin depuis une décennie, et rêvent de représenter le bobsleigh féminin tricolore aux prochains Jeux olympiques d’hiver de Pékin en 2022.

 

On peut dire qu’elles n’ont pas froid aux yeux en descendant les pistes à une moyenne de 130km/h…. Peut-être l’insouciance de la jeunesse pour ces deux bobeuses savoyardes qui s’étaient déjà classées 5ème (sur neuf équipages) à la coupe du monde de Lettonie (novembre 2020) en relevant au passage le niveau des Français. Ou plutôt la détermination en se présentant il y a dix jours aux championnats du monde séniors d’Allemagne où elles représentaient la première équipe féminine française de bobsleigh de son histoire. Même si elles ne sont qualifiées qu’à la 15ème place, elles incarnent désormais un espoir français à un an pile du rendez-vous olympique de Pékin 2022.

 

Des athlètes puissantes

« Le bobsleigh féminin n’est pas médiatisé, on a bien l’intention de le mettre en lumière ! » confiaient-elles au média sportif Ablock!. L’occasion de rappeler que pour pousser un bob qui pèse vide 165 kilos, il faut faire preuve d’une sacrée puissance pour ces jeunes femmes, Margot, ancienne lugeuse, et Carla, issue de l’athlétisme, qui s’entraînent six jours sur sept « en conjuguant avec trois heures de musculation par jour ». Ces dernières précisent : « on aime l’adrénaline, la vitesse, la pression dans les virages… On se prend jusqu’à 5 G de pression, à savoir cinq fois notre poids ! ». Un exploit, voire un sacerdoce pour les premières bobeuses françaises depuis 10 ans, qui, si elles sont soutenues par la Fédération Française des Sports de Glace pour les déplacements, le matériel, les frais de compétition, ne perçoivent néanmoins pas de revenu. La passion chevillée au corps, les jeunes femmes s’élancent à coup sûr vers un bel avenir sportif et offre un bel éclairage à la compétition féminine : « notre objectif ultime est d’être médaillées aux JO de Milano Cortina, en 2026. On s’entraîne pour ça, chaque jour » A surveiller attentivement !

A suivre sur Instagram Margot Boch @margotboch  et Carla Sénéchal @krla_snchl

<<< À lire également : Les Sports D’Hiver Signés Elan >>>