ENTREPRENEURIAT | Apprendre l’anglais dès la petite enfance et de façon didactique, c’est le pari de l’application Holy Owly. Julie Boucon et Stéphanie Bourgeois ont relevé ce défi et leur aventure ne s’arrête pas là. Ces deux sœurs développe leur business model à d’autres langues. Entretien.


 

Quel est le principe de l’application Holy Owly ?

Stéphanie Bourgeois : C’est le fruit de 3 ans de R&D, l’application Holy Owly révolutionne l’apprentissage des langues et permet aux enfants de 3 à 12 ans d’apprendre à parler anglais en 5 minutes par jour. Quotidiennement, les enfants apprennent 3 mots ou 3 phrases autour d’une thématique qui change chaque semaine. Elle intègre de la reconnaissance vocale pour améliorer la prononciation et favorise la confiance et la capacité des enfants à s’exprimer à l’oral. Elle propose aussi des séances de 15mn avec des coachs natifs pour revoir les notions apprises et pour travailler le conversationnel. L’application intègre de « l’adaptive learning » et garantit un apprentissage personnalisé pour chaque enfant, en fonction de sa capacité à progresser. Elle propose aussi une aventure immersive aux enfants qui vont devenir des super-héros de l’anglais. En plus de leurs 5 minutes de jeux quotidiens, ils seront invités à enrichir leur culture générale. Ils auront également la responsabilité d’un animal de compagnie qu’ils pourront voir grandir et s’épanouir s’ils sont assidus. Le moteur et l’ambition d’Holy Owly : utiliser le pouvoir des écrans de façon raisonnée et permettre plus d’égalité des chances pour les enfants qui disposent tous des mêmes capacités dès le plus jeune âge.

 

Julie Boucon et Stéphanie Bourgeois (co-fondatrices de l’application Holy Owly) : De nouvelles langues seront bientôt disponibles dans notre application comme l’espagnol, le français et le chinois

 

Comment est née cette idée ?

Julie Boucon : Nous sommes sœurs, mamans et passionnées d’éducation. L’idée est née au retour d’expatriation de Stéphanie qui a passé une année à Shanghai avec sa famille. À son retour, elle a souhaité maintenir le niveau d’anglais de ses enfants acquis au Lycée français. Mais, ne trouvant aucune solution efficace, nous avons décidé ensemble d’inventer notre propre méthode. C’est donc en septembre 2015, que l’aventure commence. Nous avons alors ouvert une école d’anglais pour les enfants, Kids MBA, qui a été notre laboratoire d’expériences pendant 3 ans. Nous nous sommes entourées de chercheurs linguistes et de professeurs d’anglais natifs, et avons expérimenté notre méthode sur 180 enfants. Face à la demande croissante et à la réussite de nos expérimentations, nous avons lancé l’application Holy Owly for Family dans les stores Apple et Google dès mars 2017. En juillet 2019, nous avons réalisé notre première levée de fonds et nous avons constitué une équipe pour développer la deuxième version de Holy Owly, sortie en septembre 2020.

 

 

Quels sont vos objectifs à court terme ?

Stéphanie Bourgeois : De nouvelles langues seront bientôt disponibles dans cette application comme l’espagnol, le français et le chinois. L’entreprise propose depuis cette rentrée scolaire, en collaboration avec l’éditeur scolaire Bordas, une version destinée aux écoles Holy Owly for School. L’objectif, proposer une solution clé en main qui aidera les professeurs des écoles qui ne maîtrisent pas l’anglais et ne disposent pas de méthode commune d’apprentissage. Plus de 250 000 enfants ont déjà utilisé l’application Holy Owly, elle a d’ailleurs été recommandée par le secrétaire d’État chargé du numérique lors de la crise de la Covid-19.

 

Nous ne comptons pas nous arrêter au marché français et nous commençons à tester de nouveaux marchés pour déterminer quelle sera la road map de l’internationalisation de leur application. L’entreprise compte aujourd’hui 15 salariés et enregistre depuis le lancement de la deuxième version, en septembre 2020, une croissance de 280%. Nous avons comme objectif une nouvelle levée de fonds pour poursuivre notre croissance sur le marché français et commencer l’internationalisation de l’application. Nos challenges pour cette fin d’année sont multiples : réussir notre levée de fonds, intégrer de nouveaux talents Tech dans l’aventure et réussir à générer 20% de notre chiffre d’affaires à l’international.

 

Quel est le modèle économique ?

Julie Boucon : L’application est disponible dans l’Apple ou le Google Play Store. Les enfants peuvent jouer gratuitement pendant 1 semaine. L’application propose ensuite des abonnements dès 4,99€/mois (engagement 12 mois), sinon 9,99€/mois (sans engagement). Ces abonnements sont également disponibles sous forme de carte cadeaux, l’occasion d’offrir un cadeau ludique et éducatif pour les fêtes.

 

<<< À lire également : Apple ouvre les podcasts de la BBC au monde entier >>>