Spécialiste des réseaux sociaux et de la création de contenu, j’ai rencontré Audrey Braun, pour en savoir plus à propos de son activité au sein de son agence de communication à Strasbourg

Un métier à 360.

Peux-tu nous expliquer cette notion de 360 ?

“360 degrés et 360 jours par an” nous confie Audrey avec humour.
Mon métier ne s’arrête jamais et c’est bien pour ça que je l’aime tant. 

ABCM performances est une agence de communication spécialisée dans le digital.
Nous nous occupons principalement de la mise en place d’une stratégie de communication digitale pour les entreprises ainsi que de la gestion de leurs réseaux sociaux. À côté de cette mission autour des réseaux sociaux, nous agissons également en tant que créateur de contenu pour le Web. Nous rédigeons les pages de sites Internet ainsi que des articles de blog, pour qu’ils plaisent à la fois au lecteur mais qu’ils répondent également aux critères de référencement de Google.

La création de sites Internet, de logo, la gestion de l’e-réputation et le référencement, font aussi partie de nos tâches quotidiennes.
Bref, une agence spécialisée et certifiée “Geek”. 

Comment as-tu eu l’idée de travailler dans le digital ? 

J’ai fait mes études dans dans la communication. Parallèlement à ça, je suis surtout musicienne depuis 15 ans. J’ai commencé à promouvoir mon groupe et à gérer ma communauté de « fans » via Myspace à l’époque. J’avoue que j’y ai pris goût et que tout naturellement les nouveaux réseaux sociaux dont nous disposons actuellement, n’ont fait que démultiplier les possibilités de promotion que nous avions alors. C’est devenu complètement naturel chez moi, à tel point qu’avec mon associée on s’est dit qu’il y avait quelque chose à faire dans ce secteur.

Et il faut dire, que je ne décroche quasiment jamais de mon écran, si ce n’est pour dormir. Le digital est devenu une sorte de passion.
Je m’informe tout le temps des nouvelles façon d’apprivoiser le Web et je prends beaucoup de plaisir à essayer de « dompter » les techniques du digital. 

Tu es ce qu’on appelle un community manager ou content manager. Peux-tu nous expliquer en quoi cela consiste exactement ? 

On entend beaucoup parler de community management en ce moment. Et pour cause, toutes les entreprises sont entrain de réaliser qu’il y a un potentiel incroyable sur les réseaux sociaux et que c’est devenu pour elles, un formidable canal de communication. 

Alors ma tâche de community manager consiste justement à les conseiller sur une stratégie de communication digitale efficace pour elles, mais ensuite des les aider à la mettre en oeuvre. Au quotidien, ça veut dire pour moi gérer l’ensemble de leurs réseaux sociaux et de développer leur e-réputation. 

Ma mission ne s’arrête pas là, puisque je suis également spécialiste de la rédaction pour le Web. Ce qui veut dire que je m’occupe de fournir du contenu aux entreprises pour communiquer efficacement. Je leur rédige surtout des articles de blog que nous relayons ensuite sur les médias sociaux. Ces articles nous servent aussi pour le référencement naturel (SEO). Mais je m’occupe également de leur fournir d’autres contenus pour les réseaux sociaux tels que vidéos, images, infographies, gif, etc. Bref, tout ce dont ils ont besoin pour rayonner sur le Web et des réseaux. D’où mon appellation supplémentaire de “content manager”. 

 Justement, tu parles de référencement. Est-ce que tu peux nous en dire un peu plus ? 

C’est assez simple à comprendre : aujourd’hui avoir un site Internet ne suffit plus. Il faut à tout prix être visible dans les moteurs de recherche. Plus particulièrement, être visible dans Google. 

Alors notre travail consiste à imaginer par quel chemin les internautes vont rechercher et trouver nos clients – c’est ce qu’on appelle les requêtes. À partir de là on détermine une liste de mots-clés correspondants à ces requêtes, que l’on incluent dans les contenus et sur lesquels nous opérons des actions précises. 

Ensuite, nous travaillons sur le site Internet lui-même pour le rendre performant et optimisé SEO.
Parallèlement à cela, nous travaillons sur la popularité du site, qui nous permet de positionner un site dans les positions recherchées en fonction des requêtes, donc d’augmenter le nombre de visites et de ventes. 

Le référencement est un procédé très complexe que nos experts gèrent de mains de maîtres. C’est vraiment une discipline passionnante du Web que j’aime beaucoup. 

Quels sont tes projets à venir alors ? 

On va continuer à développer notre agence et faire notamment grandir la partie formation qui prend de plus en plus d’ampleur. Les gens ont besoin d’acquérir davantage de compétences dans le digital et particulièrement dans la communication digitale. On compte bien les y aider.