SAUVONS NOTRE PLANETE | La transition écologique passe par les changements de comportements et d’usage. Superbrosse a décidé de s’attaquer à l’hygiène bucco-dentaire… en produisant des brosses à dents responsable. Fini le plastique ! Rencontre avec Arthur Acker, son fondateur qui nous explique sa démarche.


 

Quel est le principe de Superbrosse ?

 Arthur Acker : Le principe de Superbrosse est simple, c’est un site de vente de brosses à dents éco-responsables sur abonnement. Nos membres reçoivent leurs brosses à dents à intervalles réguliers directement dans leur boîte aux lettres. Sachant que nos brosses à dents sont testées par des dentistes, 99% biodégradables et fabriquées de manière responsable. Il suffit de choisir le nombre d’adultes et d’enfants ainsi que la fréquence à laquelle on souhaite les recevoir (tous les 1, 2 ou 3 mois) et ensuite on n’a plus jamais besoin d’y penser. C’est une façon simple et efficace de prendre soin de soi tout en réduisant ses déchets plastiques.

 

Superbrosse

 

Arthur Acker : Depuis notre lancement nous avons permis d’éviter plus de 45 tonnes de déchets plastiques tout en replantant des centaines d’arbres partout en France

 

Comment est née cette idée ?

A. A. : L’entreprise est née il y a bientôt 2 ans. Je vivais à Sydney en Australie où j’accompagnais des startups dans leur développement. À l’époque, mon dentiste m’apprend que j’ai des caries qui se développent parce que je ne change pas assez régulièrement de brosse à dents. Il faut savoir qu’en France, on change de brosse à dents en moyenne tous les 8 mois alors qu’il faudrait en changer au minimum tous les 3 mois ! C’est aussi à ce moment-là que je découvre que les brosses à dents en plastique que l’on achète au supermarché polluent considérablement. Elles ne sont pas recyclables et plus de 4,7 milliards d’entre elles finissent dans des décharges ou dans la nature tous les ans. Et c’est comme ça depuis plus de 50 ans ! Ça a été le déclic qui m’a décidé à lancer Superbrosse fin 2019. De retour en France, nous avons vendu plus de 30 000 brosses à dents et nous sommes aujourd’hui 4 personnes dans l’équipe.

 

Quels sont vos objectifs à court terme ?

A. A. : Depuis notre lancement nous avons permis d’éviter plus de 45 tonnes de déchets plastiques tout en replantant des centaines d’arbres partout en France. Notre objectif principal est de continuer à faire grimper ces chiffres. Il y a aussi beaucoup de travail et d’éducation à faire pour que les gens comprennent l’importance d’une bonne hygiène bucco-dentaire et adoptent les bons gestes. En parallèle, nous travaillons sur le lancement de nouveaux produits pour étendre la gamme, toujours dans le secteur de l’hygiène bucco-dentaire responsable. Nous venons d’ailleurs de finaliser le développement de notre prochain produit avec un grand laboratoire français qui sera disponible début 2022.

 

Quel est le modèle économique ?

A. A. : Nous sommes convaincus que pour faire bouger les choses, il faut que ces alternatives éco-responsables soient accessibles à tous. Nous avons donc fait le choix d’une solution simple et économique pour permettre au plus grand nombre de découvrir Superbrosse. Nous proposons un prix unique de 2,99€ par brosse à dents pour adulte et pour enfant et l’envoi est gratuit partout en France. Ce n’est pas plus cher qu’une brosse à dents classique et c’est sans engagement donc nos membres peuvent mettre un terme à leur abonnement à tout moment. Nous avons aussi fait le choix de travailler avec une entreprise adaptée qui emploie des personnes en situation de handicap pour gérer notre logistique et pour nous accompagner dans notre développement. Enfin, nous reversons 10% de nos profits à des associations pour la protection des océans.

 

<<< À lire également : Equipement Audio : Nouvel Enjeu Du Bien-Etre Au (Télé)travail >>>