En juin dernier, Romain Sion, fondateur du start-up studio Appiway, lançait avec l’accélérateur The Refiners, le concours 100 patates. Un concours de start-up ouvert à tous dont la seule contrainte résidait dans le format : pour postuler, il fallait envoyer une courte vidéo de « pitch ». Le nom du vainqueur est tombé le 5 septembre : Victor Saison-Willot, avec sa start-up Tutti Flirty, un site de rencontre… en vidéo.

Une courte vidéo, face caméra, avec quelques incrustations de courts extraits de films, et les réponses décalées à un mini questionnaire pour conclure. Victor Saison-Willot, présente Tutti Flirty, un nouveau concept d’application de rencontres qui compte bien ringardiser les Adopte un mec, Tinder, Happn, et Once. Pour éviter « les mauvaises surprises » entre photo et réalité, entre discours virtuel et attitude réelle, et pour « éviter de perdre du temps » , la jeune pousse propose de séduire en ligne et en vidéo. 

Samedi, Victor et son associé Peter Pribylina s’envolent pour San Francisco. Ils y resteront trois mois et suivront le programme de l’accélérateur The Refiners. « Notre objectif est de lancer la nouvelle application là-bas, à San Francisco, et de lever des fonds. »  Si l’équipe de Tutti Flirty s’envole pour les Etats-Unis, c’est grâce au concours 100 patates qu’ils viennent de remporter.  

Pitch en vidéo

100 patates, est comme son nom l’indique, un concours de start-up qui promet au vainqueur une dotation de 100 000 euros. Proposé par le start-up studio Appiway de Romain Sion et l’accélérateur The Refiners de Géraldine Le Meur, Carlos Diaz et Pierre Gaubil, 100 patates avait pour objectif de faciliter les candidatures, habituellement fastidieuses, aux concours de pitch. « C’était une belle opportunité pour nous car il n’y avait pas grand chose à faire », raconte Victor Saison. Du 1er au 30 juin, les jeunes entrepreneurs pouvaient enregistrer sur l’application prévue à cet effet, une courte vidéo de présentation.

Romain Sion nous le disait en juin : « c’est un peu le télé-crochet des start-up. Nous proposons un divertissement et nous espérons trouver une star. » Et la sauce a pris : 350 pitchs ont été envoyés sur la plate-forme mise à disposition et les vidéos ont généré 5 millions de vues. Les participants devaient ensuite inciter les internautes à voter en leur faveur et à partager leur vidéo. Jusqu’au 31 juillet, les 100 premiers ayant récolté le plus de « like » ont proposé leur pitch deck. Puis, les quatre finalistes sont passés à la moulinette des équipes de The Refiners. 

Fun acidulé

C’est donc une appli de rencontre en vidéo qui remporte le concours de pitch en vidéo. On peut regretter le manque d’originalité de la démarche, mais il vrai que Tutti Flirty, qui se présente comme un site de rencontre fun et « acidulé » attise la curiosité. La start-up permet de se présenter dans une vidéo « décalée ». Même pour les plus timides, Victor promet que l’outil accompagne les utilisateurs pas à pas. En dix secondes, difficile de faire très profond. Le concepteur ne cache pas l’esprit « freestyle » de l’application. « Le problème des app de rencontres est que tant que l’on n’ a pas vu la personne au bar ou en terrasse, on ne sait pas si elle va nous plaire », a remarqué Victor Saison. Avec la nouvelle application, il ne promet pas aux internautes de « tomber amoureux en dix secondes, mais déjà de savoir si la personne plaît ou non ». Et c’est déjà pas mal.