OPINION | Programme d’immersion sur la prospective, Anticipations, conçu en partenariat avec PwC a pour objectif d’aider les décideurs et cadres, issus du privé comme du public, à comprendre les grandes métamorphoses de notre société et éclairer leurs prises de décisions stratégiques.

Par Mireille Bertrand, Responsable du programme Anticipations


Pour se projeter réellement dans ce que pourrait être le monde qui vient, il est indispensable de nourrir une vision du futur et un imaginaire qui s’affranchissent des scénarios tout faits. C’est l’ambition de Anticipations, un programme d’immersion sur la prospective, à l’adresse de dirigeants et de cadres internationaux pour les aider à « comprendre les grandes métamorphoses de notre société et éclairer les prises de décisions stratégiques ». Face à l’état de sidération qui prend de court de nombreuses organisations, les dirigeants privés comme publics ont un besoin vital de changer d’échelle, d’anticiper pour mieux adapter leurs réflexions, leurs stratégies et leurs décisions aux évolutions du monde.

« Le programme Anticipations se donne pour mission de capter les signaux faibles issus de différents univers, de croiser les analyses pour mieux comprendre les tendances et élargir sa vision du monde, et aussi d’anticiper les conséquences des changements possibles pour faciliter les prises de décisions stratégiques », explique Jean-Christophe Fromantin, son président. Une approche qui, selon le fondateur du programme est « fondamentale, voire indispensable », comme le prouvent les crises à répétition qui secouent nos sociétés depuis plusieurs années.

 

« Anticipations est une plongée dans le “temps large“, un moment où chacun peut penser dans toutes les directions », résume Sébastien Bazin, PDG du Groupe Accor, et parrain de la première promotion.

 

Un comité d’orientation particulièrement impliqué dans les enjeux stratégiques

Outre Jean-Christophe Fromantin et Sébastien Bazin, des personnalités d’horizons variés participent à l’organisation de ce programme : Christophe Aulnette, senior advisor Apax Partners ; Nicolas Bouzou, économiste ; Bruno David, président du Muséum national d’Histoire naturelle ; Jean-Charles Decaux, directeur général de JCDecaux ; Bernard Gainnier, président de PwC France & Maghreb ; l’architecte Manuelle Gautrand ; Félicité Herzog, directrice de la Stratégie et de l’Innovation de Vivendi ; Philippe Houzé, président du directoire des Galeries Lafayette ; Cécile Maisonneuve, senior fellow – Institut Montaigne; Jean-Paul Mazoyer, directeur général adjoint de Crédit Agricole S.A. ; et Philippe Wahl, PDG du Groupe La Poste.

Organisateurs, acteurs du programme, ils sont réunis autour de l’objectif de « relancer une culture de l’anticipation, être plus attentifs à la diversité des signaux, et ouvrir davantage nos horizons ».

 

Le recrutement des candidats est ouvert

Immersion autour de la culture de l’anticipation, ce programme accueille une vingtaine de dirigeants et de cadres confirmés, d’horizons divers, impliqués dans des domaines stratégiques de développement de leurs entreprises ou administrations. Le recrutement des candidats fera l’objet d’une sélection et « une attention particulière sera portée à la diversité des profils, l’ouverture d’esprit, la culture internationale, la capacité à communiquer et partager dans un groupe », selon les responsables du programme.

 

Le premier cycle, organisé sur 12 journées entre janvier et juin 2022, s’articulera autour de quatre « explorations » : ontologique, technologique, modèles économiques et géopolitique. Chaque participant sera partie prenante des échanges et plusieurs intervenants extérieurs, experts ou grands témoins issus d’univers très différents (scientifique, artistique, littéraire ou diplomatique), viendront élargir le champ de vision en partageant leurs analyses et leurs prévisions.

 


Les modalités d’inscription et le détail du programme sont sur le site www.anticipations.org.

Par Mireille Bertrand, Responsable du programme Anticipations

<<< À lire également : Heroes : le top 25 des meilleurs start-ups où postuler >>>