Voici cinq événements dans le domaine de la technologie qui se sont produits la semaine dernière et leur impact sur votre entreprise. Les avez-vous manqués ?

1 – Le PDG d’Etsy pense que le projet de loi californien ferait du tort aux petites entreprises.
La semaine dernière, Josh Silverman – le PDG d’Etsy – a clairement indiqué qu’il pense que le nouveau projet de loi proposé par la Californie serait bénéfique pour Amazon tout en nuisant aux activités des petites entreprises. Selon la loi proposée, les détaillants en ligne seraient tenus pour responsables des dommages de la même manière que les détaillants qui opèrent dans des lieux de brique et de mortier. Le projet de loi ferait en sorte que plus de 3 millions de vendeurs sur Etsy – dont la plupart sont des entreprises unipersonnelles ou appartenant à des femmes – acquièrent et gèrent des responsabilités qu’ils ne pourraient probablement pas se permettre. (Source : NBC News)


L’impact sur votre entreprise :
Il a raison et ce n’est pas seulement Etsy – cela concerne toute personne qui vend quelque chose en ligne, quelle que soit la taille de votre entreprise. Si le projet de loi est adopté en Californie, il pourrait inciter d’autres États à faire de même. Si vous vendez en ligne, vous devez être très attentif à ce problème.

2 – Les créateurs pourront désormais vendre des marchandises à partir de TikTok.
TikTok a annoncé son partenariat avec la société de commerce Teespring, qui permettra aux créateurs de mettre leurs articles en vente grâce à la populaire application vidéo. Actuellement, Teespring compte plus de 7 000 utilisateurs rien qu’aux États-Unis. Cette initiative est le fruit d’un effort de Teespring pour travailler avec et servir davantage de créateurs. De plus, les créateurs sur TikTok ont la possibilité de diffuser des vidéos en direct, ce qui leur permet de gagner des revenus supplémentaires tout en offrant une plus grande visibilité au marché des créateurs sur l’application. Le Creator Marketplace aide les marques à trouver des créateurs et à travailler avec eux. (Source : USA Today)

L’impact sur votre entreprise :
À mon avis, il est peu probable que TikTok soit interdit aux États-Unis et il est plus probable qu’il soit vendu à un acteur technologique plus important. Dans ce cas, ce ne sera que le début d’outils permettant aux entreprises de vendre leurs produits par le biais du service en ligne populaire. En supposant que votre marché soit composé de jeunes filles de 8 à 12 ans !

3 – Le Google Cloud permet désormais aux entreprises de créer leurs propres voix de synthèse.
Google a annoncé le lancement de nouvelles mises à jour de sa plateforme d’intelligence artificielle Contact Center, dont la caractéristique la plus notable est de permettre aux utilisateurs de créer une voix personnalisée de synthèse vocale. L’idée derrière cette nouvelle fonctionnalité est que les entreprises pourront désormais concevoir une voix de synthèse vocale propre à leur entreprise ou à leur marque, en utilisant éventuellement un porte-parole reconnaissable. Pour ce faire, les entreprises pourront demander à la personne dont la voix a été choisie d’enregistrer un script spécifique donné par Google, ce qui permettra à Google d’entraîner son IA vocale à partir de ces enregistrements. (Source : Tech Crunch)

L’impact sur votre entreprise :
Où est le type qui fait toutes ces voix off hollywoodiennes ? Cela semble être une grande opportunité pour les personnes qui ont de grands poumons de vendre leurs compétences aux entreprises et aux marques qui cherchent à créer leurs propres communications personnelles de texte à voix avec leurs clients. James Earl Jones est-il disponible ?

4 -Plastiq s’est associée à la Silicon Valley Bank pour offrir des possibilités de paiement par carte de crédit en devises étrangères (FX).
La semaine dernière, Plastiq a annoncé qu’elle s’associait à la Silicon Valley Bank pour offrir des capacités de paiement par carte de crédit en devises étrangères (FX). Cette toute nouvelle collaboration permettra aux entreprises d’utiliser leur carte de crédit pour payer leurs fournisseurs qui opèrent depuis d’autres pays dans la devise de ces fournisseurs, plutôt que de payer en dollars américains. La nouvelle carte FX sera également acceptée dans les endroits où les cartes classiques ne le sont pas. (Source : Plastiq)

L’impact sur votre entreprise :
Divulgation : Plastiq est un client de mon entreprise. Mais leur service est bon pour les petites entreprises qui cherchent à faire plus de transactions à l’étranger et qui ne veulent pas avoir à faire face au coût et à la complexité des paiements. Avec Plastiq, vous n’avez qu’à utiliser votre carte de crédit. Ils – et leurs partenaires bancaires – s’occuperont du reste. Bien sûr, il y a des frais. Mais je pense que cela en vaut la peine. Et non, je n’ai reçu aucun paiement pour cela.

5- PayPal fait appel aux paiements échelonnés avec sa nouvelle fonction qui permet de diviser les achats en quatre.
PayPal a récemment annoncé qu’il commencera à proposer une sélection de paiements sans intérêt et permettra à ceux qui utilisent la plateforme aux États-Unis de payer en quatre versements lors de leurs achats. D’autres sociétés telles qu’Afterpay et Klarna proposent actuellement des plans de paiement en quatre versements similaires pour ceux qui font des achats en ligne mais – selon PayPal – leur nouvelle fonctionnalité sera différente car les commerçants ne se verront pas facturer de frais supplémentaires autres que ceux qu’ils paient déjà pour les services habituels. (Source : Market Watch)

L’impact sur votre entreprise :
Ah, le vieux plan de route. Tout comme vos parents l’utilisaient à l’époque où ils achetaient la vieille Victrola. Certaines pratiques de paiement ne se démodent jamais.

<< Article traduit de Forbes US – Auteur (e) : Gene Marks >>

<<< A lire également : Le Digital Nomade Va-Il S’imposer En Entreprise ?>>>