En tant qu’actionnaire-dirigeant, innover en incluant de nouvelles approches est souvent indispensable pour développer de nouveaux produits ou services et nourrir les dynamiques internes. À la manière d’un organisme vivant, une entreprise patrimoniale a besoin de continuer à grandir et progresser pour que le patrimoine, dont elle constitue une large majorité, se pérennise et se renforce.

En pratique : comment perpétuer la fibre créative dans la définition et la mise en œuvre stratégique ? Comment s’assurer des interactions dans et avec l’écosystème de l’entreprise ? Comment faire en sorte que la stratégie soit portée par l’ensemble des parties prenantes internes ?

Des approches différentes, à la manière de celle de Walt Disney qui allie créativité et sens pratique, permettent d’enrichir la définition et la mise en œuvre d’une stratégie porteuse de sens et efficace. D’autres incluent les méthodologies par le jeu comme celle mise en œuvre par Lego pour relancer ses activités et se donner un nouveau souffle, et donc innover par le jeu. Grâce à la mise en œuvre de cette méthodologie développée en interne, le Groupe a réussi à redynamiser sa marque, se hissant à la deuxième place du Classement mondial des marques selon leur réputation. Il est devenu une référence d’entreprise innovante et a maintenu une croissance moyenne de plus de 10% et une rentabilité nette de près de 25% au cours des cinq dernières années.

4 dynamiques dont l’entreprise patrimoniale peut s’inspirer pour définir et mettre en œuvre sa stratégie et innover par le jeu !

  • Revenir au « jeu », y compris quand on traite de sujets « des plus sérieux » !

Définir une stratégie de développement, envisager une opération d’acquisition, préparer son entreprise à la cession, ou nourrir son socle de croissance organique sont autant de sources de préoccupation potentielle pour un actionnaire-dirigeant et ses équipes. Introduire une dimension ludique permet de « détendre » les neurones (tout en gardant en tête son objectif !), envisager la stratégie sous un autre angle, et l’enrichir de nouvelles dimensions.

  • S’impliquer pleinement

Le reproche est bien souvent fait aux analyses stratégiques d’être de « beaux rapports » ou « discours » manquant d’éléments concrets et peu mis en œuvre en pratique. Mettre le corps en mouvement au moment opportun d’une réflexion stratégique permet d’ancrer les idées et concepts dans la réalité physique et d’impliquer l’individu dans sa totalité.

  • Œuvrer collectivement

Autant une stratégie peut (éventuellement) être définie seul(e), autant il est rare de pouvoir la mettre en œuvre seul(e). Plus ou moins tôt dans le processus selon le style du ou des actionnaires-dirigeants, impliquer les relais-clés et/ou les équipes dans une expérience collective se révèle être un atout pour la mise en œuvre réussie du plan d’action à mener.

  • Aller dans le détail et garder la vue globale

Enfin, l’un des enjeux en tant qu’actionnaire-dirigeant est de maîtriser à la fois la vision globale (indispensable !) et certains détails utiles à la mise en œuvre pratique sur le terrain. Visualiser l’ensemble des éléments à la manière d’une maquette dont on pourra s’éloigner ou se rapprocher, autour de laquelle on pourra tourner, où l’on pourra « physiquement » déplacer certains éléments et voir leur impact dans l’écosystème général, permet de mettre en évidence certaines zones d’ombre éventuelle et autres dynamiques limitantes. 

 

Et si nous mettions physiquement les mains dans la stratégie, pour … la prendre en main !

 

Aude Latouche est associée-gérante du cabinet de conseil en cession-acquisition AL Corporate Advice. La particularité du cabinet est d’allier expertise d’affaires et techniques d’accompagnement au bénéfice du développement des entreprises patrimoniales clientes et de leurs actionnaires-dirigeants. Aude Latouche est, par ailleurs, administratrice de l’ACIFTE, association professionnelle de conseils en investissement financiers et transmission d’entreprises agréée par l’Autorité des marchés financiers, et Vice-présidente chargée de l’entrepreneuriat au sein de Professionnal Women Network Paris. Elle est diplômée de Centrale Paris, Sciences Po Paris et MBA Insead, et est certifiée en coaching et Programmation neurolinguistique (Praticien PNL)