Avant la nouvelle année, la communauté de « For(bes) The Culture » a prédit que les entrepreneurs de couleur auraient un meilleur accès au financement en 2021, avec un plus grand nombre de capital-risqueurs de couleur qui se mettraient à la tête du mouvement. Le dernier cycle de financement de la société de snacks Partake Foods, fondée par la femme de couleur Denise Woodard, marque un pas dans cette direction.

 

La marque de produits alimentaires antiallergiques a clôturé fin décembre un cycle de financement de série A de 4,8 millions de dollars (4 millions d’euros), mené par des investisseurs tels que Rihanna (son premier investissement en dehors des entreprises personnelles), Kevin Johnson, PDG de Black Capital, Bobbi Wagner, le joueur de football américain des Seattle Seahawks, Black Star Fund, Once Upon a Farm, CircleUp Growth Partners, FF2032 et Marcy Venture Partners. Plus de 50 % du financement total de 7,5 millions de dollars de Partake Foods provient d’investisseurs noirs tels que le fonds de capital-risque de Jay-Z, Marcy Venture Partners et la chanteuse H.E.R., lauréate d’un Grammy Award.

« C’était très réfléchi », déclare la fondatrice et PDG de Partake Foods, Denise Woodard. « Je suis très animée par la volonté de continuer à accroître la richesse de la communauté noire partout où c’est possible et il est donc très important pour moi d’avoir des investisseurs à bord qui comprennent ces missions et ces objectifs. »

Denise Woodard est la première femme de couleur à avoir récolté un million de dollars pour une start-up du secteur alimentaire, et son entreprise se développe rapidement. La marque, qui a été lancée dans 350 magasins début 2020, prévoit de passer à 5 500 d’ici fin 2021. Denise Woodard prévoit d’utiliser de nouveaux fonds pour agrandir son équipe, ses efforts en matière de marketing, sa gamme de produits et sa distribution.

Bien qu’elle soit fière de ses réalisations, elle reconnaît la réalité persistante selon laquelle les femmes noires, bien qu’elles soient le groupe d’entrepreneurs qui connaît la croissance la plus rapide au pays, reçoivent moins de 1 % des fonds, une statistique terrifiante qu’elle s’efforce d’améliorer. En partenariat avec HBCU, Clark Atlanta, NC A&T, Howard et Florida A&M, elle dirige un programme de bourses Black Futures in Food & Beverage visant à favoriser une plus grande inclusion dans son industrie.

Son histoire d’entrepreneure, qui, espère-t-elle, inspirera d’autres personnes, l’a également aidée à atteindre cet objectif. « J’ai vendu des biscuits dans ma voiture dans les rues de New York tous les jours. Je me rendais dans des magasins vendant des aliments naturels et je faisais des démonstrations tous les jours… Il y a tellement de choses à faire », dit-elle. « Je vous parle de cela pour vous transmettre un message. Si je peux réussir en partant de rien, tout le monde peut le faire. »

 

Article de Forbes US – Auteur : Brianne Garrett

<<< À lire également : Pharrell Williams Lance Black Ambition Pour Soutenir Les Entrepreneurs Noirs >>>