Le fabricant chinois de batteries pour véhicules électriques, CATL, peu connu mais en pleine expansion, compte désormais plus de milliardaires dans le classement de Forbes que n’importe quelle autre entreprise publique.

 

Neuf milliardaires possèdent une fortune d’un milliard de dollars ou plus, en fonction de leur participation dans CATL (Contemporary Amperex Technology). Les actions de cette société, qui fournit des batteries à des constructeurs automobiles tels que BMW, Volkswagen et Mercedes-Benz, ont grimpé de plus de 150 % l’année dernière en raison de la hausse de la demande de véhicules électriques. Le fondateur et président de CATL, Robin Zeng, 52 ans, est désormais la 47ème personne la plus riche du monde, avec une fortune estimée à 32,5 milliards de dollars, soit plus du triple de la fortune de 9,7 milliards de dollars qu’il possédait en mars 2020, lorsque la pandémie de Covid-19 a causé l’effondrement du marché. Robin Zeng possède environ 25 % des parts de la société.

D’autres dirigeants de CATL ont également atteint des fortunes considérables. Les co-vice-présidents Huang Shilin et Li Ping détiennent respectivement une valeur nette de 14,7 et 6,6 milliards de dollars. L’investisseur de la première heure Pei Zhenhua, qui a acquis une participation en 2015, a lui une valeur estimée à 8,5 milliards de dollars. Zhao Fenggang (2,4 milliards de dollars), Wu Kai (2,3 milliards de dollars), Wu Yingming (1,9 milliard de dollars), Chen Qiongxiang (1,8 milliard de dollars) et Chen Yuantai (1,3 milliard de dollars) ont fait leur entrée dans la liste des milliardaires pour la première fois en 2021. Quatre de ces cinq personnes occupent divers postes de direction chez CATL, tandis que Chen Qiongxiang est l’un des premiers investisseurs de CATL.

Le montant de la richesse produite – ensemble, les neuf personnes représentent une fortune 72 milliards de dollars – est un exploit stupéfiant pour une entreprise vieille de dix ans. Forbes a trouvé huit milliardaires chez les géants de la technologie Google et Facebook, tandis que le détaillant Walmart a également généré huit milliardaires – dont sept sont des descendants du fondateur Sam Walton et de son frère Bud Walton. Quelques conglomérats familiaux, comme le géant de l’agriculture Cargill, ont engendré davantage de milliardaires en raison du grand nombre d’héritiers, mais parmi les sociétés cotées en bourse, une seule autre entreprise, le fabricant chinois de sauce soja Foshan Haitian Flavouring & Food, a placé neuf personnes dans le classement des milliardaires de Forbes.

Robin Zeng, ancien ingénieur chez un fabricant de composants électroniques, s’est lancé dans les affaires en créant en 1999 un producteur de batteries lithium-ion appelé Amperex Technology Limited (ATL). La société s’est spécialisée dans la fabrication de batteries rechargeables pour l’électronique grand public, comme les téléphones portables et les ordinateurs portables, et aurait fourni des batteries aux iPods, iPads et Macbooks d’Apple.

Robin Zeng a créé CATL en 2011 en tant que spin-off d’ATL pour se concentrer sur les batteries automobiles. Un an plus tard, l’entreprise a conclu un partenariat pour fournir des batteries à BMW.

Alors que la Chine se tourne de plus en plus vers le développement d’industries d’énergie propre, CATL a bénéficié d’un coup de pouce du gouvernement. À partir de 2015, le gouvernement chinois a tenu à jour une liste de fournisseurs de batteries recommandés, qui comprenait plus de 50 entreprises nationales – tandis que les poids lourds étrangers comme LG et Samsung étaient exclus. Les constructeurs automobiles qui utilisaient les fournisseurs de batteries recommandés pour leurs véhicules électriques pouvaient bénéficier de subventions gouvernementales, ouvrant ainsi la voie à l’essor d’entreprises comme CATL. La liste a été supprimée en 2019, un an après l’entrée de CATL à la Bourse de Shenzhen. L’entreprise attribue son succès à son « orientation stratégique, à ses investissements continus en R&D, à ses produits et services fiables, ainsi qu’à sa capacité à intégrer la chaîne industrielle », a déclaré un représentant de CATL dans un communiqué.

Profitant de l’affluence croissante de la Chine – c’est maintenant le plus grand marché automobile et de véhicules électriques du monde – CATL a agressivement étendu ses capacités de fabrication et de recherche et développement. En 2018, sur l’ensemble des nouveaux véhicules électriques de tourisme vendus dans le monde, 13 % de la capacité totale des batteries ont été fournis par CATL, selon le cabinet de recherche et de conseil Adamas Intelligence. En 2020, CATL détenait 22 % du marché, car elle a quadruplé sa capacité totale de batterie installée dans les nouvelles voitures électriques. Seul LG Energy Solutions, détenant 28 % du marché, est plus important, selon Adamas Intelligence. IHS Markit estime que près de 2,5 millions de véhicules électriques ont été vendus dans le monde en 2020.

Son avance dans son pays d’origine est encore plus grande. En 2020, CATL a produit 46 % de la capacité des batteries déployées dans les nouveaux véhicules électriques en Chine, contre 26 % en 2018, toujours selon Adamas Intelligence. Le rival national de CATL, BYD, le fabricant de voitures et de batteries soutenu par Warren Buffett, arrive loin derrière avec 16 % du marché. Le chiffre d’affaires de CATL a augmenté de 10% à 7,8 milliards de dollars en 2020, tandis que son bénéfice net a augmenté de 22% à environ 860 millions de dollars. La société se négocie à un multiple de 16 fois les revenus de suivi, tandis que Tesla se négocie à un multiple de 25 fois les revenus de suivi.

« 2020 a été une excellente année pour CATL. Elle a déployé près de 50 % de capacité de batterie supplémentaire sur la route à l’échelle mondiale par rapport à l’année précédente », déclare Alla Kolesnikova, responsable des données et des analyses chez Adamas Intelligence. « Nous pensons que 2021 sera l’année où CATL commencera son ascension en tant que marque mondiale via une liste croissante d’accords d’approvisionnement avec des constructeurs automobiles étrangers, et par la hausse des ventes mondiales de véhicules électriques fabriqués en Chine contenant des cellules CATL. »

L’enthousiasme des investisseurs pour les voitures plus vertes a atteint un point culminant. IHS Markit estime que les ventes mondiales de véhicules électriques augmenteront de 70 % en 2021 pour atteindre plus de 4 millions de voitures. Le cours de l’action de Tesla a plus que quadruplé au cours de l’année écoulée, et même les fabricants de véhicules électriques qui n’ont pas de voitures en circulation, comme la société britannique Arrival et la société californienne Fisker Inc. ont atteint des valorisations de plusieurs milliards de dollars sur les marchés publics, faisant de leurs fondateurs des milliardaires. La Chine commençant à libéraliser son marché afin d’encourager la concurrence et de supprimer certaines de ses subventions, CATL se tourne de plus en plus vers l’extérieur pour assurer sa croissance.

L’entreprise CATL, qui est devenue un fournisseur de la Gigafactory de Tesla à Shanghai début 2020, prévoit d’ouvrir sa première usine à l’étranger en Allemagne plus tard cette année. Sa présence en Europe s’accroît, car elle augmente les ventes de ses batteries aux constructeurs automobiles européens et la Chine commence à exporter des véhicules électriques équipés de CATL à l’étranger. « À long terme, CATL continuera à viser l’objectif de remplacer les combustibles fossiles dans les systèmes d’énergie fixes et mobiles par des systèmes d’énergie électrique hautement efficaces générés par des batteries avancées et des énergies renouvelables », a déclaré le représentant de CATL. 

« Si la domination de CATL en Chine fait souvent l’objet d’une grande attention, ce que l’on sait moins, c’est que CATL est passé d’une présence quasi inexistante en Europe en janvier 2020 au quatrième fournisseur de cellules le plus déployé dans la région à la fin de l’année 2020 », explique l’analyste Alla Kolesnikova.   

 

Voici les neuf milliardaires de CATL. Leur valeur nette a été calculée au 28 avril 2021.

 

Robin Zeng

Valeur nette : 32,5 milliards de dollars

Fonction : Fondateur et président

 

Huang Shilin

Valeur nette : 14,7 milliards de dollars

Fonction : Vice-président, directeur général adjoint

 

Pei Zhenhua

Valeur nette : 8,5 milliards de dollars

Fonction : Investisseur initial

 

Li Ping

Valeur nette : 6,6 milliards de dollars

Fonction : Vice-président

 

Zhao Fenggang

Valeur nette : 2,4 milliards de dollars

Fonction : Co-président de l’ingénierie et de la production, co-président de la recherche et du développement 

 

Wu Kai

Valeur nette : 2,3 milliards de dollars

Fonction : Scientifique en chef, directeur général adjoint

 

Wu Yingming

Valeur nette : 1,9 milliard de dollars

Fonction : Président du conseil de surveillance

 

Chen Qiongxiang

Valeur nette : 1,8 milliard de dollars

Fonction : Investisseur initial

 

Chen Yuantai

Valeur nette : 1,3 milliard de dollars

Fonction : Assistant du président

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jennifer Wang

<<< À lire également : Comment Austin Russell est devenu le plus jeune milliardaire autodidacte >>>