Certaines des plus grandes entreprises américaines répondent à la pression publique pour faire des dons aux campagnes antiracistes et soutenir publiquement la communauté noire après la mort de George Floyd.

Home Depot a contribué un million de dollars au Comité des avocats pour les droits civils en vertu de la loi. Les sociétés de jeux vidéos ont uni leurs efforts de donation aux organisations antiracistes : EA s’est engagé à verser un million de dollars à des groupes tels que l’Equal Justice Initiative et le NAACP Legal Defense & Educational Fund. Square Enix a fait don de 250 000 dollars et verse une somme équivalente aux dons de ses employés à Black Lives Matter. Ubisoft a versé 100 000 dollars à la NAACP et au BLM.


United Health Group, basé à Minnetonka, fait don de 5 millions de dollars au YMCA Equity Innovation Center of Excellence et de 5 millions de dollars supplémentaires, ainsi que de 25 000 heures de bénévolat des employés, pour aider à la reconstruction des entreprises dans les quartiers de Twin Cities touchés par les émeutes.

Facebook s’est engagé à verser 10 millions de dollars à des organisations militant pour la justice raciale, a annoncé lundi le PDG Mark Zuckerberg.

Le PDG d’Apple, Tim Cook, a annoncé que des dons inconnus seraient faits par la société à des organisations dont l’Equal Justice Initiative, « une organisation à but non lucratif engagée dans la lutte contre l’injustice raciale ».

Le fabricant de puces électroniques, Intel, fait don d’un million de dollars aux efforts communautaires de lutte contre l’injustice raciale, notamment à Black Lives Matter et au Centre for Policing Equity, a déclaré le PDG Bob Swan à ses employés.

La société de beauté Glossier s’est engagée à verser 500 000 dollars à Black Lives Matter et 500 000 dollars supplémentaires pour soutenir les entreprises appartenant à des personnes noires, a annoncé dimanche la PDG Emily Weiss.

D’autres sociétés du secteur de la beauté ont fait des dons plus modestes aux efforts de lutte contre le racisme, notamment DECIEM, qui a promis 100 000 dollars à la NAACP et au BLM. SheaMoisture a promis 100 000 dollars supplémentaires aux militants luttant pour le changement social, et Sunday Riley, qui fait un don de 50 000 dollars à la NAACP. e.l.f. Beauty, fait un don de 25 000 dollars à Color of Change.

La société de fitness, Peloton, fait un don de 500 000 dollars au fonds de défense juridique de la NAACP, a déclaré le PDG John Foley.

Levi’s fait don de 100 000 dollars à l’ACLU et de 100 000 dollars supplémentaires au groupe de campagne de l’incarcération de masse Live Free USA, a annoncé la société lundi. Le détaillant de vêtements Banana Republic a fait un don de 250 000 dollars à la NAACP et à EmbraceRace.

Un certain nombre de sociétés ont publié des déclarations dans lesquelles elles s’engagent à soutenir la communauté noire. Amazon, Spotify, Snapchat, Netflix, Microsoft, Zillow et Disney sont quelques-unes des entreprises qui ont pris la parole. Mais certains en ligne ont demandé aux entreprises de préciser exactement comment elles soutiennent la communauté noire, tandis que d’autres soulignent la perception d’un manque de transparence dans les actions des entreprises.

Après qu’Amazon ai tweeté : « Ensemble, nous sommes solidaires avec la communauté noire », l’Union américaine des libertés civiles a répondu : « Vous engagez-vous à ne plus vendre de technologie de surveillance par reconnaissance faciale qui encourage les abus de la police ? »

La NFL a également été critiquée par la cinéaste Ava Duvernay d’être « faux et trompeur ». L’ancien quarterback de la NFL, Colin Kaepernick, n’a pas trouvé de travail dans la ligue depuis 2017, après avoir protesté contre la brutalité policière et le traitement raciste des noirs aux États-Unis, en s’agenouillant.

La mort de George Floyd, un homme noir non armé, après que l’agent de police blanc Derek Chauvin se fut agenouillé sur son cou, a suscité l’indignation aux États-Unis et dans le monde entier, et a conduit à de vastes manifestations « Black Lives Matter » dans plus de 75 villes américaines. Londres, Copenhague, Toronto et Berlin ne sont que quelques-unes des villes du monde entier qui ont manifesté leur solidarité.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Isabel Togoh

<<< À lire également : #BlackOutTuesday : Les Origines Du Mouvement Black Lives Matter >>>