Ted Sarandos, architecte de la stratégie de contenu de Netflix, vient d’être nommé co-PDG du géant du streaming.

Alors que Netflix vient de publier ses résultats du deuxième trimestre, au cours duquel elle a gagné 10,1 millions de nouveaux abonnés, son PDG Reed Hastings a annoncé jeudi cette nomination. L’une des figures les plus influentes d’Hollywood, Ted Sarandos est l’instigateur du pari audacieux de Netflix dans le domaine de la programmation originale, en décrochant le thriller politique très médiatisé House of Cards du réalisateur David Fincher.

La plateforme a su surfer sur cette lancée avec des séries aujourd’hui emblématiques de la plateforme comme Orange Is the New Black, The Crown ou encore Stranger Things. Le géant de la diffusion en continu est devenu une puissance cinématographique et télévisuelle, obtenant 24 nominations aux Oscars en 2020 et remportant deux prix, et 27 des 117 nominations aux Emmy l’automne dernier, se hissant au deuxième rang derrière HBO.

« Alors que je voyais venir la diffusion en continu et que je faisais pression pour l’obtenir, Ted a été le moteur de la révolution dans notre stratégie de contenu, qui était bien en avance sur son temps et a été la clé de notre succès », a déclaré Reed Hastings. « Il est doté d’une réelle capacité de percevoir où l’industrie et les goûts des consommateurs se dirigent. »

Lorsque Reed Hastings et Ted Sarandos se rencontrent il y a plus de 20 ans, ce dernier était sceptique quant à la vision de l’autre, se demandant comment un débutant sur Internet pourrait un jour rivaliser avec un géant de la vidéo comme Blockbuster. Mais l’ancien géant texan de la vidéo a fait faillite en 2010 et Netflix est passé d’une activité de vente de DVD par courrier à un service de streaming sur Internet, touchant 193 millions d’abonnés dans 190 pays. Une success story d’une rare ampleur.

Geek de cinéma sans complexe ayant grandi dans un quartier pauvre de Phoenix, en Arizona, avec une petite télévision comme principale forme de divertissement, le nouvel exécutif a su apporter sa passion au magasin de vidéo local, où il aurait fouillé toute sa bibliothèque de centaines de films, une connaissance prodigieuse qu’il a finalement apportée à Netflix.

Alors que le COVID-19 a paralysé la production hollywoodienne, Netflix continue de produire du contenu original, à l’image de ses plus récents films comme Spenser Confidential et Extraction. « Nous nous sommes réinventés encore et encore pour répondre aux besoins de nos abonnés : du DVD au streaming, de la licence aux originaux, de la série au film et des États-Unis aux histoires en langue locale racontées par des créateurs du monde entier », explique Ted Sarandos. « Mon parcours pour devenir co-PDG de Netflix a été celui d’un fan de grand divertissement et c’est mon engagement envers les abonnés de Netflix pour l’avenir : continuer à repousser les limites de ce qu’une entreprise qui place le consommateur au premier plan peut réaliser pour les amateurs de belles histoires ».

Article traduit de Forbes US – Auteure : Dawn Chmielewski

<<< À lire également : Netflix Au Secours Des Afro-Américains >>>