L’ESSENTIEL DE L’ECONOMIE  Retrouvez chaque jour des informations sélectionnées d’un monde en pleine transformation

LE CHIFFRE 49% | Une PME sur deux craint de ne pas pouvoir « supporter un troisième confinement », selon une enquête réalisée par la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME). Autre conséquence de la crise provoquée par le coronavirus, un « petit » patron sur deux (54%) craint  pour « la pérennité de son entreprise », si un troisième confinement s’imposait. Quant à celles qui ont obtenu des prêts garantis par l’État (PGE), soit plus d’une PME sur deux (58% des PME et TPE y ont eu eu recours), là encore environ un patron sur deux indique qu’il n’est pas en mesure de le rembourser.


IL A DIT XI Jiping teste Biden. En ouverture du World Economic Forum (WEF), XI Jiping a envoyé un message à peine voilé à son homologue américain Joe Biden, sans jamais le citer dans son discours. « Bâtir des clans ou déclencher une nouvelle guerre froide, rejeter, menacer ou intimider les autres, imposer le découplage, le bouleversement des chaînes d’approvisionnement ou des sanctions afin de provoquer l’isolement ne fera que pousser le monde dans la division et même la confrontation », a prévenu le président chinois. Washington n’a pas réagi pour le moment. 


 
L’INFO MODERNA A FOND//PASTEUR OUT  Le laboratoire américain Moderna a indiqué que son vaccin contre le Covid-19  reste efficace contre le variant britannique du coronavirus, mais reconnaît que ses effets sont diminués contre le variant sud-africain. Pour l’institut Pasteur, c’est la soupe à la grimace. Associé au laboratoire Merck, ils ont annoncé, via un communiqué, l’interruption de leurs recherches sur des vaccins contre le Covid-19 : « Depuis le début de l’année 2020, l’Institut Pasteur a engagé des recherches portant sur plusieurs domaines d’expertise scientifique de l’Institut, en virologie, diagnostic, physiopathologie, épidémiologie, modélisation, recherche thérapeutique et recherche vaccinale. Plusieurs programmes de recherche pour découvrir un vaccin contre le virus SARS-CoV-2, responsable de l’épidémie de Covid-19, ont été conduits. A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur arrête le développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur poursuivra le développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et maintient sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 ».