Pfizer devrait demander à la Food and Drug Administration d’autoriser l’injection de rappel du vaccin Covid-19 pour les Américains âgés de 16 et 17 ans, ont rapporté des médias lundi, alors que des experts de la santé publique surveillent le nouveau variant Omicron du coronavirus.


 

Principaux faits

  • Pfizer prévoit de demander l’autorisation de la FDA dans les jours qui viennent, ont déclaré des sources anonymes au Washington Post et au New York Times.
  • Pfizer n’a pas encore annoncé cette demande et n’a pas répondu immédiatement aux demandes de commentaires de CNN ou de Forbes.
  • Ce rapport intervient moins de deux semaines après que la FDA a mis à jour ses autorisations d’utilisation d’urgence pour les vaccins Covid-19 de Pfizer et Moderna, afin que tous les adultes puissent bénéficier de rappels six mois après leur première injection.
  • Les premières doses du vaccin de Pfizer ont été autorisées pour les enfants âgés de 5 à 11 ans le mois dernier.
  • Le vaccin Pfizer est le seul disponible aux États-Unis pour les moins de 18 ans.

 

Le contexte

Les autorités sanitaires incitent un plus grand nombre d’Américains à se faire vacciner en raison des inquiétudes suscitées par le nouveau variant Omicron du coronavirus, qui a été détecté pour la première fois par des scientifiques sud-africains la semaine dernière et qui a incité les États-Unis à restreindre les voyages en provenance de plusieurs pays d’Afrique australe. Le président Joe Biden a déclaré lundi que le variant Omicron était « une cause d’inquiétude, pas une cause de panique » et que les États-Unis n’auraient pas recours à des mesures de confinement en réponse à ce variant, mais qu’ils continueraient à s’appuyer sur les vaccinations et les tests. Le Dr Anthony Fauci a déclaré lundi à CNN qu’il était trop tôt pour déterminer la gravité du variant, bien que certains experts craignent qu’il soit plus transmissible que les formes précédentes du coronavirus.

En septembre, le Comité consultatif sur les vaccins et les produits biologiques connexes, le conseil consultatif de la FDA en matière de vaccins, avait initialement voté contre la recommandation du rappel de vaccin Covid-19 de Pfizer pour tous les Américains âgés de 16 ans et plus, citant le manque de preuves que la troisième injection est sûre et nécessaire pour les patients à faible risque. Le comité a en revanche approuvé les injections de rappel pour les personnes âgées et les adultes à haut risque.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Mason Bissada

 

<<< À lire également : Covid-19 : Le vaccin Pfizer offre une protection à long terme de 100 % chez les jeunes adolescents >>>