Melinda Gates est profondément engagée dans la lutte contre les inégalités de genre, et pour le prouver, elle est prête à offrir un chèque mirobolant à qui saura trouver les meilleures solutions pour atteindre l’égalité entre hommes et femmes.

Pivotal Ventures, sa société d’investissement, a annoncé en collaboration avec MacKenzie Bezos le lancement du Equality Can’t Wait Challenge, qui propose 30 millions de dollars aux meilleures idées permettant de valoriser le pouvoir des femmes et leur influence aux États-Unis.

Le concept du challenge est de mettre en avant les propositions audacieuses et constructives qui visent à aider les femmes à devenir égales aux hommes. Melinda Gates explique : « Les inégalités bien ancrées qui divisent l’Amérique (ethnie, sexe, classe sociale) ne disparaîtront pas sans un changement à l’échelle du système. Ce challenge cherche des idées audacieuses pour détruire le statu quo et étendre le pouvoir et l’influence des femmes dans tous les milieux ».

Mackenzie Bezos ajoute : « La réduction des inégalités de genre profitera à tout le monde. L’histoire nous enseigne sans cesse que lorsqu’une diversité de voix est représentée dans les décisions, le résultat en ressort meilleur pour tous. Je suis heureux que ce challenge concentre l’énergie et l’innovation sur ce catalyseur essentiel de changement positif ».

Pour participer au challenge, géré par la fondation Lever For Change, il faut être une organisation à but non lucratif  (ou collaborer avec l’une d’elles, les détails sont disponibles sur le site web). Les propositions seront jugées en fonction de leur faisabilité, de leur pertinence et de leur caractère transversal, mais aussi de leur prise en compte des expériences des femmes de toutes origines, y compris les femmes de couleur, les femmes vivant dans la pauvreté et les femmes LGBTQ.

Les idées doivent également pouvoir apporter des améliorations rapides et mesurables par rapport à un ou plusieurs des paramètres suivants :

  • Réduire l’écart entre les sexes en matière de salaires ou de richesse
  • Répartir plus équitablement les responsabilités domestiques non rémunérées
  • Faire accéder davantage de femmes à des postes à responsabilité dans les secteurs public, privé et social
  • Promouvoir davantage de femmes pour contribuer à façonner la production intellectuelle et culturelle
  • Changer les perceptions pour modifier le pourcentage du public qui estime que les femmes devraient avoir plus de pouvoir et d’influence.

 

La fondation recherche en particulier des idées qui aideront les femmes dans les trois domaines complexes suivants :

  1. Démanteler les obstacles qui freinent les femmes, notamment le harcèlement sexuel, la discrimination, l’inégalité raciale et le manque de possibilités pertinentes pour la garde d’enfants
  2. Encourager les femmes qui se lancent dans des secteurs influents comme la technologie, la politique et l’entrepreneuriat
  3. Modifier les systèmes, les institutions et les convictions obsolètes, en amenant les principaux acteurs (notamment les PDG, les dirigeants communautaires, les consommateurs et les employés) à s’engager activement dans la poursuite de l’égalité des sexes.  

L’évaluation des propositions commencera par un examen peer-to-peer, ce qui signifie que ceux qui ont soumis des idées jugeront celles des autres, puis les meilleures idées seront proposées à des juges experts. Pivotal Ventures, MacKenzie Bezos et Melinda Gates choisiront les 10 finalistes et lauréats des prix. Les organisateurs du challenge garantissent qu’au moins deux subventions d’un minimum de 10 millions de dollars seront accordées pour les propositions les plus convaincantes. Ils s’engagent également à verser 10 millions de dollars supplémentaires qui seront répartis entre les autres finalistes.

Dans les faits, ces problèmes ne sont pas simples à résoudre. Les idées peuvent sembler faciles à trouver, mais leur faisabilité constitue un obstacle de taille. Des suggestions concernant la transparence des salaires contribueraient grandement à réduire l’écart salarial, mais la difficulté de les mettre en œuvre rend ce genre de propositions presque vaines. 

Melinda Gates affirme pour sa part que ces problèmes ne disparaîtront pas sans quelques solutions audacieuses, c’est la raison pour laquelle elle a décidé de mettre la main au porte-monnaie pour encourager des organisations à déconstruire les inégalités de genre et faire du marché du travail un milieu plus juste pour les femmes.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Kim Elsesser

 

<<< À lire également : Quand Le Télétravail Creuse Les Inégalités Entre Les Femmes Et Les Hommes >>>