Après une année marquée par la pandémie de Covid-19, de nombreux changements s’annoncent pour l’année 2021 : Amazon va acheter Chypre et y installer son siège, l’Allemagne va renflouer les caisses de la France criblée de dettes et les avancées technologiques vont permettre de fournir une énergie propre en abondance.

Oui, c’est la période de l’année où la Saxo Bank publie ses 10 prévisions les plus folles pour les 12 mois à venir. Elles ont fait l’objet d’un véritable culte et, bien qu’elles ne soient pas toutes très sérieuses, elles sont conçues pour faire réfléchir les investisseurs aux risques qui pourraient affecter les marchés. Cela dit, toute personne qui aurait prédit une pandémie et une reprise mondiale, ainsi que les manigances de la Maison Blanche, en décembre dernier, aurait été prise pour aliénée.

Steen Jakobsen, directeur des investissements de la banque danoise, a déclaré : « Nous avons vu un effondrement et une reprise de marché les plus rapides de l’histoire. Nous avons également vu les bilans des banques centrales et les déficits budgétaires exploser à un rythme sans précédent. C’est pourquoi notre prédiction pour 2021, qui n’est pas si exagérée, marquera le début d’une confrontation avec la réalité, avec l’idée que « l’extension et la prétention » peuvent s’étendre à l’infini, même si les marchés ont fixé leurs prix en fonction de cette attente.

Voici donc nos prévisions pour 2021 :

  1. Amazon va « acheter » Chypre :

Méfiez-vous des interventions réglementaires, Amazon compte déplacer son siège européen à Chypre en 2021. L’entreprise compte également aider le pays à réécrire ses règles fiscales au profit du géant de la technologie. Alors que cela représente une manne financière pour Chypre, qui est très endettée, cette manœuvre pousse l’UE à harmoniser les règles fiscales entre tous ses États-Membres.

  1. L’Allemagne va renflouer les caisses de la France :

En 2021, déjà en proie à l’un des plus forts ratios d’endettement par rapport au PIB de l’UE (140 % post-Covid), une série de faillites d’entreprises enfonce davantage le clou et pousse les finances françaises au bord du gouffre. Qui plus est, une vente massive des banques oblige la France à solliciter l’aide de l’Allemagne afin de forcer la Banque centrale européenne à la renflouer.

  1. Le réseau d’informations en chaîne mettra fin à l’intox :

Face à la menace croissante de l’intox, les entreprises d’information et les plateformes de réseaux sociaux établies ripostent en faisant passer les informations sur un réseau en chaîne dont on peut vérifier l’authenticité.

  1. La nouvelle Crypto-monnaie chinoise entraînera un changement dans les flux de capitaux :

Le yuan numérique sera plus efficace et il donnera l’accès aux marchés des capitaux chinois, ce qui se traduit par une stabilité nouvelle. D’ailleurs, en 2021, le yuan rivalise déjà de plus en plus avec le dollar américain comme monnaie de réserve.

  1. Les percées technologiques vertes favorisent l’abondance de l’énergie propre :

Un algorithme avancé basé sur l’IA résoudra l’énigme de l’énergie de fusion commerciale, en remodelant le réacteur de fusion SPARC du M.I.T. et en faisant faire un bond en avant à la technologie énergétique. Ainsi, chaque foyer deviendra indépendant sur le plan énergétique, mais le secteur de l’énergie éolienne disparaîtra.

  1. Le revenu de base universel fera disparaître les grandes villes :

À mesure que les progrès technologiques engendreront un nombre croissant de licenciements, les entreprises seront forcées de reconnaitre qu’elles devront passer à un modèle de revenu de base universel. Ainsi, l’automatisation rendra superflue la plupart des immeubles de bureaux des villes, ce qui mènera à l’effondrement de la valeur des propriétés et incitera alors les gens à quitter les grandes villes.

  1. Le Fond citoyen pour la technologie versera des dividendes :

Alors que la technologie décimera des milliers emplois dans plusieurs secteurs, un fonds sera créé, et il versera des « dividendes de perturbation » pour tenter de répartir une partie des gains générés par le progrès en matière de productivité.

  1. Un vaccin contre la Covid-19 réussi va créer une inflation :

Les perturbations économiques engendrées par la pandémie ont vu de nombreuses entreprises s’endetter massivement pour survivre. Cependant, le boom économique post-vaccinal, le poids des mesures de relance injectées dans les marchés, entraînera une surchauffe de l’économie, ce qui provoquera une flambée de l’inflation en 2021. Puis la hausse des taux d’intérêt en réaction à cette situation entraînera quant à elle une vague de défauts de paiement.

  1. Il y aura un manque de liquidités dans les caisses :

L’inflation potentielle en 2021 alimentera une forte demande de métaux précieux. Les États-Unis, la Chine et l’Union européenne seront à la recherche d’accords écologiques, la demande d’argent dans les applications augmentera fortement, ce qui entraînera un manque de liquidités.

  1. Une technologie de nouvelle génération pour dynamiser les marchés frontaliers :

Les progrès réalisés dans la fourniture d’accès à l’internet par satellite, tels que le Starlink de SpaceX, augmenteront massivement la couverture internet sur les marchés frontaliers et émergents. Cela entraînera une révolution dans l’éducation et la productivité des entreprises, ainsi que dans le domaine de la technologie de pointe.

Article traduit de Forbes US – Auteur : James Phillipps

<<< À lire également : 2021 : Les 10 Plus Grandes Tendances Auxquelles Nous Devons Nous Préparer >>>