L’ESSENTIEL DE L’ÉCONOMIE ➡ Retrouvez chaque jour des informations sélectionnées d’un monde en pleine transformation


LE CHIFFRE300 milliards de dollars | Ce sont les recettes annuelles que génère le marché des jeux vidéo, selon une étude menée par le cabinet de conseil Accenture. Il y aurait 2,7 milliards de joueurs sur la planète et le nombre devrait augmenter de 400 millions de nouveaux joueurs d’ici à fin 2023. Les futurs nouveaux gamers seront majoritairement à 60% des femmes, 30% auront moins de 25 ans.

https://twitter.com/Mediavenir/status/1388244267252936704


IL A DITBNP PARIBAS | Le premier groupe bancaire français commence l’année en forme et salue “de très bonnes performances” sur une grande partie de ses métiers. “L’activité économique reprend graduellement au premier trimestre avec l’évolution de l’environnement sanitaire”, souligne le communiqué publié lors des résultats du premier trimestre, qui reconnait “un bon niveau d’activité commerciale”. La banque a réalisé un bénéfice net de près de 1,8 milliard d’euros, soit plus de 38% par rapport à l’année dernière à la même période. Son produit net bancaire affiche 11,8 milliards d’euros(+8%) .


L’INFO LE LOBBYING EN FRANCE SE PORTE TRES BIEN | Selon l’Observatoire du Lobbying, qui présente sa première grande enquête, l’année 2020 a été un grand cru en matière d’actions de lobbying. Près d’une action de lobbying sur sept (14,9%) était directement liée à la crise sanitaire d’après les données renseignées à la HATVP, soit 1 380 actions sur 9 267.

Parmi ces activités, une sur cinq visait à demander des aides pour les entreprises (20,3%), une sur sept était liée à la santé ou au médico-social (14,3%) et une sur dix était liée au budget de l’Etat (11,2%). Cette édition de l’Observatoire montre également que le lobbying a été particulièrement dynamique en 2020, puisque le registre a connu une croissance de plus de 11% en un an.

Mais le panorama général des lobbyistes va plus loin : les dépenses moyennes de lobbying en France ont été estimées à 196 millions d’euros, toutes organisations confondues.

Il révèle par ailleurs que 6 709 personnes effectuent de la représentation d’intérêts en France, dont près de deux tiers sont des hommes (63,7%). Les sociétés commerciales sont les organisations les plus inscrites au registre (29,5%), suivies de près par les organisations professionnelles (22,6%), puis les associations (19%) et les syndicats (12%). Les cabinets de conseil ne représentent, eux, que 5% de la base de données (7,2% si on leur ajoute les consultants indépendants).

On apprend enfin que ce sont les parlementaires qui font le plus l’objet de lobbying en France (66,7% des activités), loin devant le ministère de l’Economie et des Finances (19,7%), le Premier ministre (17,2%) ou même le Président de la République et ses collaborateurs (14,1%).

https://twitter.com/SmartLobbying/status/1387301282717777921

 

<<< À lire également : Découvrez les 42 milliardaires français en 2021 >>>