L’ESSENTIEL DE L’ÉCONOMIE ➡ Retrouvez chaque jour des informations sélectionnées d’un monde en pleine transformation


LE CHIFFRE6 | Nicolas Hieronimus deviendra, le 1er mai prochain, le 6ème Directeur Général de LOréal depuis sa création en 1909. Le Conseil d’Administration du géant français des cosmétiques a aussi rendu un vibrant hommage à Jean-Paul Agon qui quitte la direction générale mais reste président d’un des fleurons français. Dans le communiqué, le groupe L’Oréal  salue son « bilan exceptionnel à la Direction Générale de LOréal qu’il assume depuis 2006. Dirigeant visionnaire et doté de grandes valeurs humaines, il a transformé en profondeur l’entreprise pour l’adapter aux défis du 21ème siècle, dans le respect fidèle des fondamentaux de la Maison. Sous son impulsion, le Groupe a renforcé de manière remarquable son statut de n°1 mondial de la beauté et accéléré sa dynamique de création de valeur. En 15 ans, LOréal a accru sa présence et son leadership sur les marchés les plus dynamiques de la planète, en particulier en Asie. Monsieur Agon a également positionné l’entreprise à l’avant-garde du digital et du e-commerce. Convaincu que performances financière et extra-financière ne vont pas l’une sans l’autre, il a su mobiliser tous les acteurs de l’entreprise autour de son ambition de double excellence. Le Conseil d’Administration lui a exprimé sa reconnaissance pour avoir fait de LOréal une société performante économiquement et exemplaire en matière environnementale, sociale, éthique et sociétale ».

 


ELLE A DITELIZABETH II  « Ma famille et moi tenons à vous remercier tous pour le soutien et la gentillesse qui nous ont été témoignés ces derniers jours. Nous avons été profondément touchés, et on continue de nous rappeler que Philip a eu un impact extraordinaire sur d’innombrables personnes tout au long de sa vie », a écrit la reine dans un message signé Elizabeth R. et transmis par le palais de Buckingham à l’occasion de son 95e anniversaire.


L’INFO LE BOOM DES TROTTINETTES CONTINUE | Les ventes de trottinettes électriques ont connu un rebond spectaculaire à partir de mai dernier (juste après le premier confinement), affichant en 2020 un nouveau record des ventes avec plus de 640 000 unités vendues. Selon la Fédération professionnelle des micros mobilités (FP2M), la crise sanitaire a fait apparaître de nouveaux utilisateurs en quête de mobilités accessibles, en substitution ou en complément des transports en commun.

En France, ils sont aujourd’hui plus de 2 millions d’utilisateurs de trottinettes électriques ! En 2020, le marché des trottinettes a connu une hausse de 7,1 % en valeur pour atteindre 291,3 millions d’euros.  En volume, l’électrique rattrape le mécanique qui représente aujourd’hui 52 % du marché versus 63 % en 2019.  » Il est évident que la crise sanitaire a démocratisé ce mode de déplacement et a fait apparaître de nouveaux utilisateurs, qui dès la fin du confinement, se sont préparés vers une nouvelle mobilité pour limiter la multiplication des transports en commun », explique Fabrice Furlan, Président de la Fédération professionnelle des micros mobilités. 

 

<<< À lire également : Découvrez les 42 milliardaires français en 2021 >>>