La digitalisation est un terme général qui englobe tous les phénomènes liés aux nouveaux objets numériques impactant directement la vie de l’entreprise et des organisations actuelles. Mais elle implique aussi de grands changements pour les consommateurs. Autrement dit, la digitalisation se trouve déjà à un stade bien avancé, quoiqu’encore fébrile dans certains secteurs d’activités.

Je vous propose donc de découvrir les nouveaux enjeux de la transformation numérique dans le contexte de la crise sanitaire. Préparez-vous dès maintenant pour être un acteur majeur de cette transition !


En quoi consiste la digitalisation des entreprises aujourd’hui ?

Le processus de digitalisation n’est pas vraiment récent en réalité. C’est un terme très tendance ces dernières années, mais qui renferme parfois des sujets plus complexes.

Depuis la création d’internet, les entreprises sont en permanence amenées à optimiser leurs performances grâce aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). Ces nouveaux objets numériques transforment considérablement l’usage des consommateurs et des collaborateurs. Il existe par ailleurs une multitude de solutions digitales pour optimiser les méthodes de travail, la séparation des tâches, la chaîne logistique et bien d’autres encore.

L’informatisation des données et du travail joue ainsi un rôle prépondérant dans la réalisation des missions liées à un certain métier. Cela permet aussi de créer de nouvelles opportunités en ce qui concerne la rentabilité.

Le développement de l’intelligence artificielle est aussi à prendre en compte dans les processus d’automatisation. Elle participe à réduire considérablement le “digital divide” en rendant la prise en main des outils numériques plus accessible pour les chefs d’entreprise.

Une transition facilitée dans certains secteurs d’activité

Beaucoup de secteurs d’activité ont déjà opéré leur transition vers le digital. Cela est flagrant pour la vidéo, la musique, l’industrie du livre ou même de l’automobile. Tesla ne cesse de développer des softwares de plus plus performants pour automatiser et améliorer l’expérience de conduite de ses véhicules.

L’éducation elle-même a été chamboulée en cette fin d’année scolaire, la plupart des établissements privés comme publics organisant leurs examens finaux en ligne à la hâte.

Les causes et la cible du changement

La crise sanitaire a bousculé l’ordre établi et vous a forcé à réagir, car la cause qui induit le changement est bien évidemment externe. Elle ajoute des incertitudes. L’organisation du travail en elle-même a été touchée. En effet, la crise vous a incité à mettre en place des solutions facilitant le télétravail, de plus en plus courant, alors qu’il n’était pratiqué que par 3% des salariés une fois par semaine en 2018.

Pour répondre à cela, des plateformes se sont développées afin d’améliorer l’expérience du travailleur, et d’autres existantes se sont perfectionnées (la première version de Microsoft Teams a été lancée en 2017) afin de réagir à l’urgence.

Ainsi les PME/TPE sont aussi capables de faire jeu égal avec des entreprises de plus grande envergure, même en ayant moins de moyens pour accompagner la transition. Et dans les faits, beaucoup de solutions améliorant “ l’expérience digitale métier” sont déjà largement utilisées par les entreprises, et ce depuis une dizaine d’années.

La digitalisation est présente à plusieurs niveaux dans l’entreprise

Vous devez donc prendre en compte plusieurs facteurs pour améliorer l’espace digital de votre entreprise. L’aspect matériel tout d’abord : il faudra être équipé en conséquence, car les concurrents ne vous laisseront que peu de marge.

Considérez aussi l’aspect logiciel qui en découle, la fréquence d’usage de ces derniers, et les compétences requises par vos salariés.

En ce qui concerne la répartition du travail, il faudra former certains travailleurs à l’utilisation permanente des outils numériques.

La digitalisation : un moyen plus qu’une finalité en soi

Vous devez garder à l’esprit que l’espace numérique évolue sans cesse et que la plupart des solutions digitales déjà mises en place vont changer très rapidement. La transformation opère sur quatre niveaux essentiels.

  • Les actionnaires
  • Les collaborateurs
  • Les fournisseurs
  • Les clients

La digitalisation permet ainsi de faciliter la communication entre les différents acteurs de la vie de l’entreprise et les solutions numériques ont pour but de fluidifier cet espace digital pour le rendre le plus performant possible.

Quels sont donc les nouveaux enjeux pour les entreprises dans un tel contexte ?

Le e-commerce occupe aujourd’hui une place prépondérante. Il enregistre un chiffre d’affaires avoisinant les 100 milliards d’euros en France en 2018. L’espace digital transforme désormais les habitudes des consommateurs, en créant de nouveaux canaux de distribution permettant aux commerces de rester au contact de leurs clients.

Beaucoup d’outils vous permettent d’optimiser vos performances ainsi que d’améliorer votre chaîne logistique, comme les logiciels ERP et EPM. Le Covid-19 a accéléré le développement de ces technologies d’automatisation : simulation budgétaire, analyse des retours sur investissements, réduction des coûts… Tout y passe !

Concernant la GRC, des logiciels comme Enablon ou Teammate simplifient la cartographie et la gestion de vos audits internes. Ainsi la plupart des softwares sur le marché vous permettent déjà d’obtenir des données exploitables pour optimiser vos performances.

Au niveau des fournisseurs, la plupart des entreprises possèdent des portails facilitant la dématérialisation des factures ainsi que l’échange de données informatisées et de documents.

Vos clients quant à eux bénéficient aussi de nouveaux outils en phase d’expérimentation comme rProcess. Ce dernier automatise les tâches les plus répétitives et minimise les erreurs : plus d’agilité dans le traitement des factures et la création des comptes de l’entreprise. Ainsi les anomalies sont réduites sur les processus, et l’efficacité est au rendez-vous !

La cybersécurité : un nouveau champ de bataille pour les entreprises

La cybersécurité vous concerne directement et opère sur deux plans distincts : la protection des données, mais aussi la lutte contre la fraude. Elle est essentielle pour préserver le bon fonctionnement de l’entreprise.

La pratique du télétravail suscite de nouveaux risques concernant la captation de données. Il vous faut donc sécuriser le parcours client au maximum grâce aux outils CRM. Mais les cyber-risques sont de plus en plus nombreux. En effet le contrôle des données et de leur qualité est désormais une question centrale. Notamment les données sensibles concernant les paiements et la trésorerie.

Des logiciels SoD vous seront utiles quant à la séparation des tâches. De sorte qu’aucun de vos salariés n’ait suffisamment de privilèges pour voler ou endommager des données sensibles. Optez aussi pour des outils de contrôles permanents spécialisés en data-mining comme Microsoft Analyses Services ou SPSS.

Même si la plupart de ces outils sont encore en phase de développement, ils vous permettent de réduire considérablement les risques et les anomalies.

Une dimension géostratégique à ne pas mettre de côté

Il est clair que l’espace digital est maintenant un territoire à conquérir. Le déploiement des réseaux fibrés comme la 5G est d’ailleurs un véritable champ de bataille, où la Chine et les États-Unis semblent se livrer à une guerre sans merci.

Ces derniers étant les leaders du cyberespace depuis une quarantaine d’années, ils sont désormais challengés par la féroce concurrence chinoise.

L’Union européenne a quant à elle placé en haut de l’agenda les sujets liés au numérique et aux télécommunications, bien qu’elle soit spectatrice pour l’instant en comparaison des deux géants.

En résumé, les entreprises sont aujourd’hui bien ancrées dans le cyberespace et ont déjà amorcé considérablement la digitalisation de leurs interfaces. Il vous faut alors favoriser l’étude de ces solutions très diverses, afin de privilégier les technologies au service de la création de valeur. La digitalisation des entreprises a connu une accélération dans certains domaines, même si elle avait déjà été largement amorcée ces dernières années.

<<< À lire également : Secteur Aérien : Les 6 Changements Majeurs A Anticiper >>>